Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Malveillance et l’incendie : les trophées d’Expoprotection enfin dévoilés

Des extincteurs capables d’éteindre un feu dû à une batterie Lithium-ion, un avertisseur sonore connecté, une serrure connectée, un drone qui mène des missions en automatique… Le cru 2020 des Trophées l’innovation d’Expoprotection tient sa réputation de vitrine de l’innovation.

Une année sur deux, le salon Expoprotection récompense les innovations les plus marquantes en prévention et gestion des risques. Technologies innovantes, adaptations à la réglementation, protection contre les nouvelles menaces… Les acteurs du secteur font, une fois encore, preuve d’imagination et de talent avec leurs innovations. Grâce à leur dynamisme, le monde de la prévention et de la gestion des risques évolue en permanence. D’ailleurs les compétiteurs ont été nombreux. Citons, entre autres, Bloc.tech, Castel, GTD International, HIKvision, Izyx Systems, Secure Systems & Services, Sysnav. Malgré le report du salon dû au coronavirus, le jury d’Expoprotection soutient leurs efforts en décernant les Trophées de l’innovation. Bienvenue dans l’édition 2020 !

la-nouvelle-gamme-d-extincteurs-lith-ex-va-de-500-ml-a-50-l.

La nouvelle gamme d’extincteurs Lith-Ex va de 500 ml à 50 l. © Eurofeu

Trophée d’or pour Eurofeu

Déjà primé en 2012 pour une gamme d’extincteurs dont l’agent extincteur est 100 % végétal, Eurofeu va plus loin. Cette entreprise basée à Senonches (28) mise sur une solution de vermiculite en dispersion aqueuse 100 % minérale. Inoffensif pour les personnes et l’environnement, cet agent extincteur naturel vient à bout des feux de batteries Lithium-ion. En effet, cette solution offre une double action sur les batteries Li-ion. Tout d’abord, l’eau de l’additif refroidit la batterie pour lutter contre l’emballement thermique. Tandis que la vermiculite forme une barrière contre l’oxygène et donc contre la propagation aux autres cellules de la batterie. Les modèles de la gamme Lith-Ex vont de 500 ml à 50 l.

« Les feux de batteries Li-ion sont particuliers. Et les moyens classiques d’extinction ne conviennent guère », explique Eric Hentgès, président d’Eurofeu (CA : 104 millions d’euros, 1 000 salariés) qui fabrique 704 000 extincteurs par an. En effet, l’eau, même enrichie d’additifs, refroidit mais ne contient pas la propagation du feu. De même, la poudre ABC/D inhibe et étouffe l’oxygène mais ne refroidit pas. Quant au CO2, il étouffe l’oxygène extérieur mais pas celui issu de la combustion interne de la batterie. Du coup, la gamme Lith-Ex comble un manque avec une solution écologique. Important à l’heure où les batteries Li-ion se multiplient dans notre environnement.

avec-la-smartvox-les-avertisseurs-sonores-entrent-dans-l-ere-du-digital.

Avec la Smartvox, les avertisseurs sonores entrent dans l’ère du digital. © AE&T

Trophée d’argent pour AE&T

Toujours dans la lutte contre l’incendie, la société AE&T, basée à Jurançon (64), a décroché l’argent avec sa Smartvox. Normal, cet avertisseur sonore fait entrer les dispositifs d’alerte et signalisation dans l’ère du digital. Outre la lutte contre l’incendie, cet équipement s’illustre aussi dans la prévention des risques (gaz, produits chimiques). Branchée sur le secteur, la machine intègre un haut-parleur, un amplificateur et un carte électronique. Ainsi qu’une batterie de secours d’une durée de six heures et un avertisseur lumineux. Réglable, la puissance de l’alarme est potentiellement très forte : jusqu’à 126 dB. Soit le niveau d’un avion à réaction au décollage à 20 mètres.

« Alertes, consignes d’évacuation, recommandations sanitaires… Les messages sont 100 % personnalisables par l’utilisateur en Text-to-Speech. C’est-à-dire que l’utilisateur tape son message sur un ordinateur ou un smartphone relié par Bluetooth à la machine », explique Eric Greven, directeur général d’AE&T. Ensuite la machine transforme les textes en messages vocaux. De même, l’utilisateur paramètre le son, la durée du son ou du message… Autre point fort, on peut rajouter autant de machine selon les zones à traiter. Elles sont alors instantanément synchronisées entre elles grâce au réseau sans fil bas débit LoRA en un réseau Mesh.

desfire-bluetooth-radio-frequence-svn-flex-le-cylindre-Neo-embarque-de-nombreuses-technologies-innovantes.

DESfire, Bluetooth, radio-fréquence, SVN Flex… le cylindre Neo embarque de nombreuses technologies innovantes. © Salto Systems

Trophée de bronze pour Salto Systems

Avec un nouveau design, le cylindre électronique sans clé Neo de Salto Systems est à la fois compact et intelligent. Qui plus est, il ne nécessite aucun câblage. Surtout, il embarque un florilège de technologies avancées. Citons la technologie de proximité sans contact DESfire, la liaison Bluetooth pour ouvrir la porte avec un smartphone. Mais aussi la radio-fréquence pour remonter les informations en temps réel afin d’ouvrir à distance les portes. Enfin le SVN Flex transforme une porte en borne qui actualise les informations d’accès sur badges ou smartphones. Notamment pour supprimer les supports perdus ou volés.

une-fois-les-missions-configurees-par-un-telepilote-professionnel-les-vols-des-drones-deviennent-entierement-automatiques.

Une fois les missions configurées par un télépilote professionnel, les vols des drones deviennent entièrement automatiques. © Hoverseen

Mention spéciale pour Hoverseen

Labellisée French Tech Seed, Hoverseen adapte les drones caméras de Parrot au monde de la vidéosurveillance. « D’ailleurs, c’est de là que nous venons », explique Eric Villiers, président et cofondateur d’Hoverseen, créée à Paris en 2018. Point fort, la start-up transforme les flux vidéo du drone en flux exploitables en vidéosurveillance. Elle a aussi développé une base technique qui, outre un système de recharge pour les batteries, pilote le drone. Notamment pour le guidage nécessaire à l’atterrissage automatique. Une fois qu’un télépilote professionnel configure les trajets de mission, les vols des drones deviennent entièrement automatiques. Sans déroger à la réglementation.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion