Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risque incendie

AE&T fait entrer son avertisseur vocal dans l’ère du digital

Technologie Text-to-Speech, configurateur intuitif, paramétrages dans tous les sens, réseau en topologie Mesh, intelligibilité des messages même à très fort volume sonore… La Smartvox a décroché le Trophée d’argent de l’innovation d’Expoprotection 2020.

« Merci de respecter les gestes barrières à votre poste de travail. » « Confinez-vous, alerte attentat. » « Attention fuite de gaz. » Ces messages d’alerte, et bien d’autres, sont 100 % personnalisables par l’utilisateur grâce à la Smartvox, dernière innovation d’AE&T. Basée à Jurançon (64), celle-ci a décroché le Trophée d’argent d’Expoprotection 2020. En effet, cet avertisseur vocal fait entrer les dispositifs d’alerte et signalisation dans l’ère du digital. Ni plus ni moins. Qu’on en juge…

eric-greven-(ae&t)-:-«-l-alerte-sonore-de-puissance-est-notre-domaine-d-expertise-technique.-»

Eric Greven (AE&T) : « L’alerte sonore de puissance est notre domaine d’expertise technique. » © AE&T

Une grande souplesse de paramétrage

Outre la lutte contre l’incendie, la Smartvox s’illustre dans la prévention des risques. Aussi bien pour les POI (1) et les PPMS (2) que pour les PSE (3) dans les établissements de santé. « Alertes, consignes d’évacuation, recommandations sanitaires… L’utilisateur entre ses messages en Text-to-Speech. C’est-à-dire qu’il les tape sur un ordinateur ou un smartphone relié par Bluetooth à la Smartvox, explique Eric Greven, directeur général d’AE&T. Ensuite, le configurateur transforme les textes en messages vocaux et les sauvegarde. » Outre les messages vocaux, l’utilisateur paramètre aussi la durée de diffusion ainsi que les conditions de déclenchement et d’arrêt. Sans oublier la puissance sonore ni le type de déclenchement…De même, il passe par le configurateur pour régler le son ainsi que la durée du son ou du message. Le tout, de façon intuitive.

Messages intelligibles même à très fort volume sonore

Branchée sur le secteur, la Smartvox intègre un haut-parleur, un amplificateur, une carte électronique et un avertisseur lumineux (en option). Quant à la puissance de l’alarme, elle peut se régler jusqu’à 126 dB. Soit l’intensité sonore d’un avion à réaction au décollage à 20 mètres ! « Bien sûr, le client peut baisser cette intensité sonore comme il le souhaite », sourit Eric Greven. Point fort, AE&T obtient une intelligibilité satisfaisante des messages vocaux même avec une très forte couverture sonore. Un défi technique qui a séduit le jury d’Expoprotection, le salon de la prévention et de la gestion des risques. « L’alerte sonore de puissance est notre domaine d’expertise. Mais l’intelligibilité des messages passe aussi par notre savoir-faire dans la sélection des composants qui constituent le produit final », souligne le directeur général d’AE&T. Par ailleurs, ce dispositif fabriqué en France convient autant en extérieur qu’en intérieur.

avec-la-smartvox-les-avertisseurs-sonores-entrent-dans-l-ere-du-digital.

Avec la Smartvox, les avertisseurs sonores entrent dans l’ère du digital. © AE&T

Une surveillance des défauts en continu

Sans travaux de câblage, on peut rajouter autant d’avertisseurs vocaux qu’on veut selon les zones à couvrir. Ils se synchronisent instantanément grâce à la topologie du réseau Mesh et à la technologie sans fil bas débit LoRa. Du coup, les messages se diffusent exactement au même moment sur de très grandes distances : Jusqu’à 1,2 km entre deux appareils sur zone dégagée. Du côté de la sécurité, une batterie de secours d’une autonomie de six heures prend instantanément le relais en cas de coupure du secteur. Toujours dans un souci de sécurité, le dispositif Smartvox intègre un système d’encryptage des données échangées sur le réseau. Par ailleurs, il embarque une fonctionnalité de surveillance des défauts en continu. Ces derniers se visualisent alors sur le configurateur. Qui plus est, l’avertisseur vocal peut également émettre un bip en cas de défaut et transmettre l’information sur un équipement externe.

Erick Haehnsen

(1) Plan d’opération interne dans l’industrie

(2) Plan particulier de mise en sûreté

(3) Plan de sécurisation d’établissement

Commentez

Participez à la discussion