Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Etablissements scolaires : un collège de Bourges choisit Ronis

Alain Payen, principal du collège Jean-Renoir, a dû, par le passé, intervenir à l’occasion de plaintes concernant des vols, tentatives de vol ou destruction de casiers… L'établissement est pourtant implanté dans un environnement pavillonnaire.

De la 6e à la 3e, le collège Jean-Renoir de Bourges (18) accueille chaque jour 730 élèves, dont 400 demi-pensionnaires. Pour ces derniers, la direction de l’établissement a aménagé des meubles équipés de casiers métalliques individuels permettant de déposer les cahiers et livres qui ne sont pas immédiatement nécessaires mais qui, en fin de journée, représentent une charge lourde à transporter. Ces casiers ont aussi pour fonction de permettre aux élèves de déposer quelques objets de valeur (vêtements de marque par exemple), ou d’autres dont l’usage est interdit au sein de l’établissement (baladeurs, téléphones mobiles).

 

 

Serrures vétustes et inadaptées

Alain Payen, principal de l’établissement, a dû, par le passé, intervenir à l’occasion de plaintes concernant des vols, tentatives de vol ou destruction de casiers. En cause, des serrures anciennes peu résistantes à l’arrachage et montrant quelques signes de faiblesse après les nombreux cycles d’ouverture/fermeture qui leur sont imposés. La décision de changer les anciens modèles de serrures par des verrous cadenassables en versions débrayables de Ronisa a été prise avant les vacances de l’été 2010 et leur mise en place effectuée fin août-début septembre, quelques jours avant la rentrée.

 

A l’occasion des réunions d’information du début de l’année scolaire 2010/2011, Alain Payen, s’adressant aux élèves et aux parents, a abordé le thème de la sécurité au sein du collège. Il a présenté le programme de changement des serrures des casiers individuels et rappelé aux nombreux utilisateurs combien il était important pour chacun de pouvoir disposer d’un endroit sûr, sécurisé, doté d’un système inviolable.

Quand cadenasser rime avec temps gagné

Les verrous cadenassables en version débrayables de Ronis sont positionnés dans la serrure en libre rotation. Chaque utilisateur condamne la serrure à l’aide de son propre cadenas. Ainsi verrouillé, l’ensemble tourne sur lui-même si on le manipule, n’offre aucune prise et se dérobe sous l’action d’un objet utilisé pour en forcer l’ouverture. Pour déverrouiller la serrure, il suffit d’enlever le cadenas, d’appuyer sur le bouton et de faire tourner la poignée qui va libérer l’ouverture de la porte.

 

Au collège Jean-Renoir de Bourges, après quatre mois d’utilisation, les élèves apprécient le confort d’utilisation et la sécurité des casiers qu’ils se sont appropriés en toute confiance. Aujourd’hui, le principal de l’établissement est satisfait du bilan : zéro tentative de vol. « Le temps que nous passions à régler des problèmes d’ordre matériel est désormais consacré à d’autres causes plus gratifiantes pour les personnels d’encadrement et pour les élèves », précise Alain Payen.

 

Un programme complémentaire de remplacement d’anciennes serrures par des verrous cadenassables en versions débrayables de Ronis est d’ores et déjà arrêté. A court terme, tous les casiers seront équipés et les tentatives d’ouvertures malveillantes ne seront plus redoutées par les élèves.

Commentez

Participez à la discussion