Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Quatre nouvelles startups de Santé–Prévention bientôt accélérées dans le BTP

La cinquième session de pitchs de startups candidates pour intégrer l’accélérateur Santé – Prévention dans le BTP s’est déroulée à la mi-juillet. Culture de la prévention, exosquelette, brouette robotisée, Escape Game… l’innovation est au rendez-vous.

Lancé en mai 2018 par CCCA-BTP*, l’OPPBTP**, PRO BTP et la Fondation Excellence SMA, l’accélérateur Santé-Prévention

Un ouvrier du BTP tire une carriole pleine d’éléments très lourds.

Cette brouette permet de transporter sans effort jusqu’à 250 kg sur les terrains accidentés. © K-Ryole

dans le BTP, qui compte désormais 27 startups, vise à faciliter les liens entre les startups les plus disruptives et les entreprises. Son objectif est ainsi d’accélérer l’innovation en prévention et en santé au travail dans le secteur du bâtiment et des travaux publics grâce à des solutions qui s’appuient sur les nouvelles technologies. Comme les objets connectés, la gestion de la donnée, la réalité virtuelle et augmentée ou encore la robotique. L’idée consiste à favoriser l’organisation de chantier, les systèmes de communication et la formation, améliorer les équipements de protection. Le 16 juillet dernier, six entreprises ont « pitché » (présenté leur projet) devant un jury composé d’une centaine de professionnels du BTP et de la prévention et en présence des partenaires. Les projets ont été sélectionnés en fonction de cinq critères. A commencer par le caractère innovant de la technologie ou du service. Viennent ensuite l’accessibilité du marché visé et de l’équipe (les compétences et expertises mobilisées, capacité à porter le projet), la fiabilité du modèle d’affaires et enfin l’adéquation de la startup aux thématiques de santé et prévention de l’accélérateur. Voici donc les quatre startups qui ont être accélérées.

Escape Game

Tout d’abord, Coven propose un Escape Game dans le domaine de la prévention des risques professionnels du BTP. Adapté aux besoins de chaque entreprise, ce jeu immersif et pédagogique est conçu dans un camion, ce qui permet à la jeune pousse d’intervenir directement sur site ou sur chantier.

Brouette intelligente

Quant à K-Ryole, spécialisée dans la conception de véhicules intelligents à assistance électrique, son premier produit porte sur une remorque électrique pour vélo capable de transporter jusqu’à 250 kg sans effort. Grâce à un capteur qui mesure en temps réel les efforts entre le vélo et la remorque, l’intelligence embarquée pilote automatiquement les deux moteurs électriques placés dans chaque roue de la remorque. A la demande de Bouygues Construction, la startup a adapté cette technologie aux besoins des chantiers. Elle a ainsi conçu une brouette robuste à usage intuitif pour pousser ou tracter du bout des doigts 250 kg de charge sur des terrains accidentés.

Un exosquelette pour soulager la nuque

Pour sa part, Viz.O, dont Infoprotection.fr a déjà parlé lance un exosquelette qui soutient les vertèbres cervicales des personnes amenées à travailler le regard vers le haut, tête levée. La solution repose sur un système d’appui-tête dynamique pour soulager le cou, la nuque, le dos et les épaules des travailleurs.

Développer la culture de la prévention

Enfin Marmelade, spécialisée dans les EdTech (technologies de l’éducation), aide les grands comptes à développer la culture de la prévention auprès des leurs collaborateurs grâce à des prestations de formation, d’on-boarding (accueil dans l’entreprise), de communication et d’accompagnement sur le terrain.

Ces startups vont bénéficier de l’expertise et des retours d’expérience des quatre partenaires fondateurs afin de faire monter en puissance la performance des entreprises en matière de santé et prévention. Les partenaires pourront faciliter leur visibilité sur leurs sites web, leurs réseaux sociaux et leurs médias et réaliseront leur promotion sur les salons professionnels. La prochaine session de sélection aura lieu lors du salon Batimat du 4 au 8 novembre 2019. Les startups intéressées sont invitées à s’inscrire sur un site dédié.

Erick Haehnsen

 

* Comité de concertation et de coordination de l’apprentissage du bâtiment et des travaux publics (CCCA-BTP)
** Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics (OPPBTP)

Commentez

Participez à la discussion