Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Prévention des risques du BTP : une subvention jusqu’à 25 000 euros pour les TPE

L’Assurance maladie-Risques professionnels vient de dévoiler TOP BTP, une subvention qui permettra aux entreprises de moins de 50 salariés de financer leur achat de matériel de prévention des risques.

Chutes de plain-pied et de hauteur, TMS, lombalgies liées aux charges lourdes, risques d’ensevelissement, exposition aux substances chimiques… les artisans du BTP s’exposent au quotidien à de nombreux risques. Or, vu le prix des équipements de protection, nombreuses sont les petites entreprises qui peinent à les acquérir. Pour les aider, l’Assurance maladie-Risques professionnels vient de lancer une subvention, TOP BTP, allant jusqu’à 25 000 euros. Celle-ci se destine aux entreprises de moins de 50 salariés qui souhaitent acheter du matériel de protection contre certains risques professionnels.

la-subvention-concerne-notamment-les-chutes-en-hauteur

La subvention cible la prévention de certains risques incluant les chutes en hauteur et à partir d’échafaudage. © D.R. / Prévention BTP

Une liste de risques

Concrètement, cette aide cible des risques très précis. Il s’agit des chutes de hauteur et de plain-pied sur les zones fréquemment circulées (autres que les échafaudages), les risques de TMS liées aux vibrations, les risques d’ensevelissement (travaux en tranchées) ou encore le risque chimique. La subvention concerne également les matériels destinés à l’amélioration des conditions d’hygiène et de l’organisation sur les chantiers et les formations à la sécurité. 

Des conditions précises d’achat d’échafaudages

En ce qui concerne les échafaudages de pied ou échafaudages roulants, ils doivent être MDS (montage et démontage en sécurité) et de marque NF. En outre, l’entreprise ne peut choisir qu’un seul type. Le matériel choisi doit comprendre au moins 20 % du montant HT total en garde-corps à montage et démontage en sécurité. Pour aider les entreprises à choisir ce type d’équipement, ces dernières peuvent consulter la liste des matériels éligibles.

le-materiel-finance-pourra-concerner-les-chutes-de-plain-pied

Le matériel financé pourra notamment concerner la prévention des chutes de plain-pied. © J-A Deledda / INRS

Des critères d’éligibilité

Pour candidater, les entreprises concernées doivent employer jusqu’à 49 salariés. Leur activité doit porter sur les opérations de bâtiment et de travaux publics ainsi que sur la construction de maisons individuelles. Pour s’assurer de leur éligibilité, les entreprises peuvent également consulter la liste des critères des conditions d’attribution. 

Entre 1 000 et 25 000 euros

Enfin, en termes de budget, la subvention varie de 1 000 à 25 000 euros. Elle pourra financer 50 % du montant engagé pour le matériel, hors échafaudages, 70 % du coût des formations ainsi que 25 % des sommes engagées pour des échafaudages MDS. Pour plus de détails sur l’inscription, les candidats doivent se rendre sur leur son Compte AT/MP disponible sur net-entreprises.fr.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion