Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

La sinistralité relativement stable en 2019 en Île-de-France

Légère hausse (1,1 %) des accidents du travail. Diminution de 6% des accidents de trajet, hausse de 2,5% des maladies professionnelles… La Cramif vient de publier ses chiffres sur la sinistralité en région Île-de-France. Elle les compare également aux chiffres nationaux.

Accidents de trajet, accidents du travail, maladies professionnelles… quid de l’année 2019 en Île-de-France ? Pour y répondre, la Caisse régionale d’assurance maladie d’Île-de-France (Cramif) vient de publier ses chiffres. Ces résultats concernent les huit départements d’Île-de-France que peuplent douze millions d’habitants. Soit 4,7 millions de salariés. L’organisme se base sur les chiffres clés de la sinistralité de l’Assurance maladie – risques professionnels pour l’année 2019.

selon-la-cramif-la-hausse-des-accidents-du-travail-est-imputable-a-la-hausse-des-salaries

Selon la Cramif, l’augmentation des accidents du travail est imputable non pas aux conditions de travail mais à la hausse de 2 % des salariés. © Maxime Agnelli / Unsplash

Une légère hausse des accidents du travail

Premier constat, le rapport comptabilise 107 089 accidents du travail. Ce qui représente une légère hausse (1,1 %) par rapport à 2018. En comparaison, le nombre d’accidents du travail à l’échelle nationale a augmenté en 2019 de 0,6 % par rapport à 2018. Avec 655 715 nouveaux sinistres reconnus. Y a-t- il de quoi s’inquiéter ? Pour la Cramif, non car cette hausse est imputable à l’augmentation de 2 % du nombre de salariés.

Une fréquence des accidents du travail stable

De même, il ne semble pas y avoir de craintes à se faire en ce qui concerne la fréquence des accidents de travail. Laquelle s’établit à 33,5 pour 1 000 salariés. Ce qui représente une légère diminution par rapport à 2018. Quoi qu’il en soit, sa courbe reste à un niveau stable depuis plusieurs années. Avec un niveau qui demeure historiquement bas.

Moins d’accidents de trajet en Île-de-France que sur l’ensemble du territoire

En revanche, des disparités apparaissent au sujet des accidents de trajet en Île-de-France et à l’échelle nationale. Côté francilien, la Cramif dénombre 28 285 accidents de trajet, soit une diminution de 6 % par rapport à 2018. Sur l’ensemble du territoire, 99 000 accidents de trajet ont été enregistrés. Soit une augmentation de 1 % en 2019. Il faut dire que, selon le rapport, ces sinistres avaient connu une forte hausse en 2018. Et ce, en raison des intempéries et des conditions climatiques. Pour la Cramif, il s’agit du niveau le plus élevé jamais atteint depuis 2000.

+ 2,5% de maladies professionnelles

Côté maladies professionnelles, l’organisme compte 6 317 maladies professionnelles en Île-de-France, soit une hausse de 2,5 % comparé à 2018. Au niveau national, ce nombre progresse également, avec 50 392 cas reconnus, soit une hausse de 1,7%.

Les TMS, responsables de 88 % des maladies professionnelles

En cause, l’Assurance maladie cite les troubles musculosquelettiques comme étant à l’origine de 88 % d’entre elles. Autre facteur, les maladies professionnelles liées à l’amiante se stabilisent alors que les affections psychiques comme le stress, la dépression et le burn-out augmentent de 6 %. Plus inquiétant, les affections liées à la silice cristalline grimpent de 13,9 %.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion