Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

La vidéo pour améliorer le diagnostic de l'épilepsie et la surveillance des patients

Le centre d'épileptologie de Kork, situé dans le sud de l'Allemagne et l'un des plus modernes d'Europe, a fait appel à IndigoVision pour intégrer la technologie de surveillance la plus avancée à son système de diagnostic médical, afin de diagnostiquer et d'évaluer les patients épileptiques plus facilement.

Le centre d’épileptologie de Kork, situé dans le sud de l’Allemagne et l’un des plus modernes d’Europe, a fait appel à IndigoVision pour intégrer la technologie de surveillance la plus avancée à son système de diagnostic médical, afin de diagnostiquer et d’évaluer les patients épileptiques plus facilement. Ce nouveau système a été développé conjointement par Deininger Elektronik GmbH, partenaire agréé d’IndigoVision, et le centre lui-même. 

Le système de vidéo sur IP vient remplacer un équipement analogique vieillissant, qui nécessitait toujours plus de maintenance et était en proie à des pannes fréquentes. Grâce à la diffusion de vidéos de très grande qualité sur une bande passante minime, la clinique a été en mesure d’associer sa nouvelle solution de vidéo sur IP à son réseau informatique existant. Le personnel peut alors assurer la surveillance des patients de façon extrêmement efficace et sur plusieurs salles simultanément, tout en effectuant des analyses. Comme l’explique Oliver Kiesel, chef de projet chez Deininger : « Le centre a choisi la technologie d’IndigoVision en raison de sa qualité vidéo exceptionnelle sur faible bande passante, ses fonctionnalités audio formidables et son programme de licence flexible. »

Les données vidéo et audio de haute qualité, enregistrées en temps réel, permettent de surveiller et analyser avec précision les crises d’épilepsie des patients. Le système d’IndigoVision offre la garantie, unique en son genre, de ne perdre aucune image, quelles que soient les circonstances, et de parfaitement synchroniser le son et la vidéo. Ainsi, les médecins ne risquent plus de laisser passer des éléments importants lors de l’analyse des vidéos. Le personnel de la clinique surveille les caméras en direct et analyse les enregistrements vidéo.

Le système et l’architecture étant intégralement distribués, les postes de travail peuvent être installés en n’importe quel point du réseau. A l’heure actuelle, huit postes de travail sont installés dans plusieurs bureaux des infirmiers et surveillent chacun huit salles. Des postes de travail supplémentaires servent aux analyses médicales.

Chacune des 64 salles accueillant les patients dispose d’une caméra PTZ analogique et infrarouge jour/nuit, dotée d’options de respect de l’intimité et reliée au réseau, via un encodeur IndigoVision dont le rôle est de convertir les données vidéo en images numériques à l’aide de techniques de compression avancées. Les données vidéo et audio provenant de la totalité des caméras sont enregistrées sur les enregistreurs vidéo en réseau autonomes d’IndigoVision (NVR-AS 3000) installés dans le centre de données de la clinique. Les séquences vidéo peuvent ensuite être exportées à des fins d’archivage permanent.

Commentez

Participez à la discussion