Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Etienne Moudarres (HTDS) : « Accélérer la génération d’images 3D des bagages pour améliorer l’expérience client dans les aéroports »

Employant 300 salariés dont un tiers de techniciens, HTDS dévoile le 920CT, le nouveau tomographe pour bagages cabine de Rapidscan. Point fort, son anneau générateur de rayons X accélère la restitution des images 3D ... tout en limitant les pièces en mouvement. Entretien avec Etienne Moudarres, directeur général de la division sûreté.

etienne-moudares-travaillait-deja-dans-la-societe-htds-en-tant-que-directeur-commercial

Etienne Moudarres, directeur général de la division sécurité de HTDS. © HTDS / Loïc Méchinaud

Sur quels segments de marché se positionne HTDS ?

Intervenant dans une trentaine de pays mais implantée à Massy (Essonne), HTDS commercialise et maintient des systèmes de détection de haute technologie depuis une vingtaine d’années. Notamment les scanners rayon X de Rapiscan Systems et les portiques de détection de métaux de CEIA. Nous avons également développé un solide réseau d’experts sur le terrain afin de garantir un service commercial et un service après-vente les plus réactifs possibles grâce à nos filiales en Tunisie, en Algérie, au Maroc, en Lybie et en RDC. Aujourd’hui, notre société compte près de 300 personnes, dont un gros tiers sont des techniciens en charge d’assurer les installations et la maintenance des équipements.

Quelles innovations mettez-vous en avant sur le créneau des scanners à bagages cabine ?

À l’occasion d’Expoprotection 2022, nous allons présenter plusieurs innovations tant dans l’inspection des personnes que dans celle des bagages. À commencer par le 920CT, un tomographe pour bagage cabine, créé en partenariat avec Rapiscan. Objectif : obtenir une image 3D des bagages avec une vue à 360° qui offre, via des algorithmes, une détection automatique des menaces. Le principal atout de cet équipement est d’améliorer l’expérience client. Des liquides aux gels, aux aérosols, jusqu’aux ordinateurs portables, tout reste maintenant à l’intérieur du bagage. De quoi éviter de perdre du temps durant les opérations de contrôle des bagages.

En quoi est-ce intéressant pour les aéroports ?

Cette technologie impacte aussi bien l’expérience passager qui est nettement améliorée, que la vitesse de passage au poste d’inspection filtrage. Potentiellement, cela représente de nouvelles recettes pour l’aéroport. Cela étant dit, nous sommes encore un peu en avance sur le marché car très peu d’aéroports demandent aujourd’hui ce type d’équipement. En revanche, nous savons que ce marché se développera dans les trois à cinq prochaines années.

l-appareil-dispose-d-un-ecran-tactile-sur-lequel-les-menaces-detectees-dans-le-bagage-seront- cerclees-en-rouge-puis-isolees

L’appareil dispose d’un écran tactile, utilisable à la façon d’un smartphone sur lequel les menaces détectées dans le bagage seront cerclées en rouge puis isolées. © Rapiscan

Comment ce nouvel équipement se distingue-t-il de la concurrence ?

À ce jour, nous sommes trois acteurs à proposer ce type d’équipement dont Smith Detection et Leidos. Le marché est aujourd’hui essentiellement aéroportuaire mais cela pourrait vite intéresser des sociétés comme La Poste, Fedex… Les équipements de nos concurrents sont dotés d’un générateur rayon X qui opère des rotations autour du bagage scanné afin d’obtenir une image 3D, un peu comme un « sèche-linge ». Le générateur effectue différentes coupes RX du bagage qui, une fois assemblées, forment l’image 3D. Tandis que, dans le nôtre, le générateur rayon X est un anneau fixe avec des émetteurs, des récepteurs installés sur l’ensemble du pourtour. Le bagage passe et l’on récupère immédiatement l’image 3D. Contrairement aux équipements concurrents, nous n’avons pas de parties mobiles. In fine, on obtient l’image avec une meilleure définition. En outre, en limitant les pièces en mouvement, nous réduisons les coûts de maintenance.

Propos recueillis par Maxence Rysmann

Retrouvez toutes les innovations en système de détection sur Expoprotection.

Le salon international de la prévention et de la maitrise des risques se déroulera du 15 au 17 novembre 2022.

Inscrivez-vous

Commentez

Participez à la discussion