Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Démarche TMS Pro : quatre enseignes de la grande distribution témoignent

Créée par l’Assurance maladie - Risques professionnels, cette méthodologie consiste à accompagner les entreprises dans la réduction des troubles musculosquelettiques. Pour cela, elles peuvent s’appuyer sur des conseils d’experts, bénéficier de formations spécifiques ou encore obtenir des aides financières pour les TPE et PME.

Gestes répétitifs, sédentarité, manque d’exercice… Les caissiers subissent de plein fouet les troubles musculosquelettiques (TMS) qui représentent 98 % des maladies professionnelles reconnues dans la grande distribution et plus de 50 % des accidents du travail. De quoi engendrer en 2021 plus de 2 millions de jours d’arrêt de travail par an, soit l’équivalent de plus de 15 000 emplois à temps plein. Pour y remédier, l’Assurance maladie – Risques professionnels (AM-RP) a mis au point la démarche TMS Pros qui vise à accompagner les entreprises et leurs salariés dans la lutte contre les TMS. Aujourd’hui, quatre enseignes de la grande distribution témoignent des bénéfices que celle-ci apporte. 

tms-pro-vise-la-prevention-dans-la-grande-distribution

La démarche TMS Pro vise en particulier la prévention des risques dans le secteur de la grande distribution. © Hanson LU / Unsplash

Une démarche de prévention en 4 étapes

À l’origine, cette démarche de prévention lancée en 2014 cible 8 secteurs d’activité particulièrement exposés au TMS, parmi lesquels la grande distribution. Il s’agit d’aider les entreprises à constituer une démarche structurée de prévention autour de 4 étapes : faire le point sur les TMS, identifier les sources, réaliser un diagnostic pour bâtir son plan d’action et évaluer les résultats. 

Des conseils d’experts

Pour y parvenir, les entreprises au nombre de 8 000, dont 1 127 dans la grande distribution, peuvent s’appuyer sur les conseils d’un expert de l’M-RP au sujet des aspects techniques spécifiques à ce métier. Ils bénéficient également d’un interlocuteur unique dans le cadre d’une démarche « grands comptes » pour les entreprises multi-établissements. Ce qui offre une approche coordonnée. 

les-caissiers-sont-soumis-aux-tms

Pour scanner les marchandises, les caissiers sont soumis à des gestes répétitifs qui engendrent des TMS. © Simon Kadula / Unsplash

Des formations spécifiques

La démarche TMS Pro propose également une offre de service complète incluant des formations spécifiques dispensées par des organismes habilités par l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS). Quant aux TPE et PME, elles peuvent également recevoir des aides financières pour mettre en place la démarche de prévention.

Sensibiliser les salariés

Parmi ces entreprises accompagnées par leur caisse régionale (Carsat, Cramif), le Groupe Cora a pu assurer le suivi de 18 magasins à travers notamment une formation personnalisée pour l’ensemble de leurs équipes de direction. « Au niveau local, cela a permis de sensibiliser et impliquer les salariés à la prévention des TMS, ainsi ils ont contribué à améliorer le choix des équipements de travail et leur bon usage au quotidien », témoigne Fabien Rivière, directeur Cora Blois.

Une baisse du nombre d’accidents

Du côté du groupe Auchan, la démarche a été engagée dès 2014, puis déployée sur l’ensemble de ses 85 sites depuis 2021. « Nous avons constitué un groupe de travail avec le directeur du magasin, la CSSCT, le responsable sécurité, le service technique et les collaborateurs des périmètres sur lesquels nous avons décidé de travailler. Nous avons également sollicité le médecin du travail et l’ergonome. » précise Axelle Mourlet, chargée de prévention Île-de-France. « Les résultats sont positifs puisque nous avons constaté une baisse sensible du nombre des accidents du travail », indique Anthony Sulvic, responsable du pôle QVT, diversité et handicap du groupe Auchan.

10 magasins tests

Quant au groupement Système U, il a réalisé une première phase expérimentale sur un ensemble de 10 magasins. « Nous avons des retours d’expérience positifs de la part des magasins tests. Cela crée une émulation dans le groupe, car les associés échangent entre eux sur leurs pratiques. La démarche a apporté aux magasins une méthode clé en main. Ils se sentent accompagnés, soutenus. C’est du sur mesure pour le groupe », affirme Ludivine Notarianni, responsable du pôle sécurité, sûreté et dossiers transverses QSSE.

Changer l’état d’esprit des collaborateurs

Enfin, le magasin Leclerc de Rezé en Pays-de-Loire témoigne : « la démarche TMS Pros a permis de changer l’état d’esprit des collaborateurs et de revaloriser notre marque employeur », estime Etienne Bureau, directeur de Leclerc de Rezé.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion