Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Conditions de travail en Europe : la France peut mieux faire

Stress, restructurations, mouvements répétitifs, charges lourdes... pour 62% des Français, les conditions de travail se sont dégradées selon l'Eurobaromètre sur les conditions de travail.

Fort de 26.571 entretiens réalisés par téléphone début avril dans toute l’Europe, dont près de 1.000 en France, le dernier Eurobaromètre sur les conditions de travail nous indique que pour 62% des Français interrogés, les conditions de travail se sont dégradées durant ces 5 dernières années dans notre pays. Soit un écart de 5 points (57%) pour le reste de l’Europe.

Il faut dire que pour 52% des salariés n’ont pas été consultés (54% pour le reste de l’Europe) pour les changements dans l’organisation du travail ou les conditions de travail au cours des 12 derniers mois. En revanche, 68% des salariés français (63% pour le reste de l’Europe) sont informés de la situation financière de leur entreprise ou de l’organisation dans laquelle ils travaillent ainsi que sur de possibles restructurations à venir.

Parmi les problèmes les plus fréquemment évoqués, citons l’exposition au stress pour 52% en France (51% en Europe). L’écart est plus fort en ce qui concerne les actions de soulever, porter ou déplacer des charges tous les jours pour les Français: 34% s’en plaignent (contre 25% pour l’Europe entière). Lorsqu’on aborde le sujet des mouvements répétitif ainsi que des positions fatigantes ou douloureuses, l’écart entre la situation des salariés français et ceux du reste de l’Europe se creuse davantage : 40% des Français s’en plaignent contre 28% dans toute l’Europe.

 

Sur le front de l’information ou de la formation pour l’amélioration des conditions de travail, la France accuse également un lourd retard: 61% des Français en ont bénéficié (77% en Europe). Quant aux mesures de prévention (contrôle des émissions nuisibles, sécurité sur les machines), 1 Français sur 2 n’en bénéficie pas (39% en Europe). En clair, la France compte parmi les pays les moins modernes d’Europe.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion