le-modele-i-guard+-se-dedie-aux-travaux-les-plus-risques

Une version « green » parmi trois paires de lunettes de protection

Pour protéger la vue des professionnels, le fabricant allemand d’EPI Uvex dévoile une nouvelle gamme de lunettes de sécurité conçue pour répondre à tous les types de risques et environnements de travail. Pour cela, la collection baptisée I-range se décline en trois modèles dont le niveau de protection varie en fonction de l’exposition aux risques. En bonus, le fabricant, qui revendique son engagement en faveur du développement durable, propose une version solaire plus respectueuse de l’environnement à partir de matériaux biosourcés. 

les-modeles-sont-disponibles-en-version-solaire
Les modèles de la gamme I-lite sont également disponibles en version solaire. © Uvex

Une paire pour les travaux de tous les jours

Pour les travaux d’assemblage simples, qui ne requièrent qu’une protection modérée, Uvex propose I-lite, un modèle confortable et léger à porter. Avec une vision à 360°, les lunettes disposent de branches ergonomiques dont il est possible de régler l’inclinaison.  Pour des applications plus risquées, exposant à des particules, des liquides ou des poussières, la gamme propose I-guard. Ce modèle, dédié à la protection contre les intrusions, bénéficie d’une armature flexible et ventilée protégeant la zone oculaire conformément aux marquages 3 et 4 de la norme EN 166.

le-modele-i-guard+-se-dedie-aux-travaux-les-plus-risques
Pour les travaux les plus risqués, le modèle I-guard + propose une résistance mécanique aux impacts les plus violents. © Uvex

Une résistance mécanique accrue

Quant au modèle I-guard +, il a été conçu pour les opérations à haut-risque. Pour cela, la paire prend la forme de lunettes-masque avec bandeau pour isoler complètement la zone oculaire. Côté sécurité, elles disposent d’une robustesse mécanique capable de résister à des impacts d’une vitesse de 120m/s.

Des matériaux biosourcés

Par ailleurs, les trois modèles peuvent se décliner en une version plus verte avec des matériaux recyclés à biosourcés à base d’huile de ricin. Quant aux systèmes de fixation et aux raccords du bandeau, ils proviennent de bouteilles en PET recyclé et le bandeau est fabriqué à partir de textile recyclé. Enfin, le fabricant précise que l’énergie nécessaire pour leur production provient de la biomasse.

Ségolène Kahn


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.