Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Une solution mobile de contrôle des foules

Pour lutter contre le banditisme et le terrorisme, le fabricant HTDS a conçu une nouvelle solution de contrôle des foules et des bagages. Équipée de détecteurs de métaux et d’un tunnel d’inspection par rayon X, ce procédé se transporte aisément par chariot élévateur.

Pour contrôler les accès lors d’événements sensibles, le fabricant HTDS dévoile une nouvelle solution mobile de contrôle des foules, le SAS Mobil Security MS 110. Conçue au sein de son département “Sûreté & Détection”, cette installation mobile et compacte consiste à mettre en place des postes d’inspection et de filtrage temporaires des personnes et de leurs bagages. Facile à déployer dans l’espace public, la solution peut contrôler jusqu’à 750 visiteurs par heure, et peut être utilisée pour l’installation de checkpoint, de dispositif anti-terroriste, de sécurisation d’événement public ou de lieux touristiques sensibles. 

le-mobil-security-controle-les-foules-et-les-bagages

Le SAS Mobil Security MS 110 a été conçu pour contrôler les foules et les bagages lors d’événements sensibles. © HTDS

Un faible taux de fausses alarmes

Il s’agit de détecter les éléments suspects tout en limitant les interactions physiques avec les personnes contrôlées dans le respect des distanciations sociales et ce, en garantissant un faible taux de fausses alarmes. 

la-solution-embarque-un-detecteur-de-metaux-et-a-rayon-x

La solution embarque un détecteur de métaux, un tunnel d’inspection à rayon X ainsi qu’un convoyeur. © HTDS

Des détecteurs de métaux et à rayon X

Pour cela, la solution intègre des équipements de pointe comme un portique de détecteurs de métaux, un tunnel d’inspection par rayon X double énergie pour le contrôle des bagages ainsi qu’un convoyeur d’une capacité de 150 kg. Aux manœuvres, l’opérateur dispose d’une cabine avec écran de communication.

Un dispositif facile à déplacer

Outre ces technologies de détection, la particularité du Mobil Security réside dans sa facilité de transport et d’installation. Ainsi occupe-t-il une surface au sol de seulement 6,75 m² et se déplace-t-il par chariot élévateur. Il se présente sous la forme d’un container constitué de quatre panneaux rabattables, de deux rampes d’accès et de sortie. Verrons-nous cette technologie lors des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 ?

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion