Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Un nouveau kit d'objets connectés pour protéger l’habitat et le petit tertiaire

La firme américaine Ring vient de lancer un nouveau kit domotique pour lutter contre les cambriolages. Baptisé Ring Alarm, celui-ci comprend un détecteur de mouvements, un amplificateur de signal. Ou encore un capteur de contact ou d'ouverture.

le-kit-alarme-se-compose-de-cinq-modules-

Le kit se compose de cinq modules parmi lesquels figurent un amplificateur de signal, un capteur de contact, ou encore un détecteur de mouvements.
© Ring

Le géant américain Ring consolide son offre domotique dédiée à la protection des foyers et du petit tertiaire. Après les caméras de surveillance et les sonnettes connectées, il vient de placer sur le marché français un kit d’alarme. Ce dispositif se constitue de cinq objets connectés qui communiquent entre eux grâce à un protocole radio particulier, le Z-Wav. L’atout de cette solution ? Pas de compétences nécessaires pour installer le kit. Chaque module se fixe sur les portes et fenêtres sans avoir à trouer les murs. Reste à connecter le tout en WiFi ou en câble Ethernet.

Cinq modules

Concrètement, le pack Ring Alarm se compose de cinq éléments. A commencer par une base de connexion pour relier à distance les appareils entre eux. Pour une plus grande distance de communication, par exemple pour les grands appartements, le kit comprend un amplificateur de signal. Cet appareil allonge la distance de communication 75 m à 150 m.

Un capteur de contact

Pour prévenir les intrusions, un capteur de contact se place sur les portes et fenêtres. Ce dernier détecte les ouvertures inopinées. Couplé à un détecteur de mouvements, le système donne l’alerte en cas d’activité suspecte dans la maison. Pour cela, l’appareil embarque des capteurs de chaleur. Sachant qu’il est possible de paramétrer la sensibilité de détection depuis l’application. De quoi éviter de faire sonner l’alarme à cause du chat… Enfin, un pavé numérique se charge d’activer l’ensemble du kit avec un code à 4 chiffres.

Un kit onéreux

Côté finances, la note reste salée ! Il faut compter un abonnement Protect Plus de 10 euros par mois pour l’assistance, de la sauvegarde de données et 30 jours de stockage vidéo. A cela s’ajoute le coût des modules du kit de base, de 299 euros. Sans compter un ajout de 35 euros pour un amplificateur ou un capteur d’ouverture. 49 euros pour un détecteur de mouvements ou encore 69 euros pour un clavier supplémentaire.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion