Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Un manipulateur pour insérer les batteries dans les automobiles

Conçu par Dalmec, cet appareil peut soulever des charges allant jusqu’à 125 kg. Il a été mis au point pour faciliter la manipulation des batteries automobiles et limiter les TMS.

Dans le secteur de l’automobile, le déplacement des batteries au sein des véhicules est parfois dangereux. Au moment de les manipuler, ces équipements pesant jusqu’à 125 kg peuvent provoquer des TMS, des coupures, voire des blessures sévères. Pour y remédier, le spécialiste des appareils de manutention Dalmec vient de mettre au point un nouveau manipulateur baptisé Micropartner MI, conçu spécifiquement pour la manutention de batteries automobiles. 

le-manipulateur-facilite-la-mise-en-place-des-batteries-dans-les-automobiles

Le manipulateur Micropartner MI a été configuré pour faciliter la mise en place des batteries dans les automobiles. © Dalmec

Une solution sur-mesure

Cette solution sur mesure a été configurée pour réaliser la prise, le levage et l’installation des batteries, de sorte à les positionner directement dans un véhicule. Grâce à sa structure modulaire, l’appareil peut également servir dans des lieux exigus en atelier ou encore sur les lignes de montage. Le but étant de réduire au maximum la pénibilité engendrée par la manipulation de tels équipements. 

l-appareil-embarque-un-outil-de-prehension-adapte-aux-batteries

L’appareil embarque un outil de préhension adapté à la configuration des batteries.
© Dalmec

Un bras articulé modulaire

Pour cela, le manipulateur est un modèle pneumatique dont l’outil de préhension a été conçu en fonction de la typologie des batteries. Son bras articulé modulaire permettant de réduire les efforts d’équilibrage de la charge et de résister aux torsions suscitées par ce type de sollicitation. 

Un guidage manuel

Certifié à la norme 2006/42/CE relative aux machines, l’appareil a fait l’objet d’une analyse des risques. Capable d’un rayon d’action de 280 cm, le manipulateur se pilote par un simple guidage manuel de l’opérateur. De quoi gagner en précision pour insérer la batterie dans un véhicule.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion