spinel+-protege-les-acces-des-entreprises-de-taille-moyenne

Un cylindre breveté contre la reproduction illégale de clés

Pour lutter contre la reproduction illégale de clés, le spécialiste français des systèmes de verrouillage JPM fait évoluer son cylindre Spinel, qui devient Spinel +. Cet expert de la sécurité des bâtiments tertiaires issu du groupe Assa Abloy a en effet doté sa solution d’un nouveau brevet qui protège contre la reproduction illégale des clés jusqu’en 2033. 

spinel+-protege-les-acces-des-entreprises-de-taille-moyenne
Le cylindre Spinel + a été conçu pour sécuriser les accès des entreprises de taille moyenne.
© JPM

Des entreprises de taille moyenne

Le cylindre Spinel +  a été conçu pour sécuriser les accès « des structures de taille moyenne en termes de nombre de portes et d’utilisateurs » précise JPM comme « les petites entreprises, les restaurants et les hôtels mais aussi les écoles et les petites municipalités ». 

Une gamme complète de cylindres protégés

Grâce à ce nouveau brevet européen, la solution pourra donc être protégée contre la contrefaçon de clés durant une dizaine d’années. Une initiative qui fait partie d’une démarche plus globale de l’entreprise qui souhaite créer une gamme complète de cylindres protégés par brevet. Laquelle comprend déjà les modèles Quarz’up et de Keso 8000Ω². En outre, cela permet à JPM « de proposer une solution pour chaque bâtiment et chaque besoin, en termes de capacité de combinaison d’un organigramme, de sécurité et de budget ».

Plus de 3,5 millions possibilités de clés

Concrètement, Spinel + comprend « 2 axes de goupilles sur lesquels repose la protection contre le crochetage et le bumping : une ligne de 6 goupilles sur ressort, dites actives et une ligne de 5 à 11 goupilles sans ressort, dites passives », détaille le fabricant. L’avantage de ce système réside dans sa grande capacité combinatoire : il détient plus de 3,5 millions de variations de clés possibles. 

Ségolène Kahn


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.