Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Un centre de formation dédié au travail en hauteur

Avec ses murs taggés et ses structures métalliques complexes, le Kratos Safety Training Center enseigne la sécurité du travail en hauteur. La formation se décline en fonction des travaux à accomplir : sur toiture, en espace confiné ou encore en sauvetage.

Représentant 20 % des accidents du travail, les chutes en hauteur pourraient pourtant être évitées dans bien des cas. Outre les EPI prévus pour le travail en hauteur, les artisans et ouvriers doivent en théorie suivre une formation obligatoire. À cet égard, la société Kratos Safety a construit un centre dédié à l’enseignement du travail en hauteur. Dans des locaux de plus de 300 m2 à Heyrieux (38), le Kratos Safety Training Center (KSTC) y dévoile les fondamentaux pour exercer en toute sécurité ce métier à risque. Autant de techniques qui seront présentées à l’occasion du salon Expoprotection qui se tiendra du 15 au 17 novembre à la Porte de Versailles à Paris. 

kratos-a-installe-un-parcours-d-echafaudages

Dans un entrepôt de 300m2, Kratos Safety a installé un parcours d’échafaudages pour apprendre la sécurité du travail en hauteur. © Kratos Safety

Un entrepôt aménagé

Avec ses murs taggés et ses structures d’échafaudage vert fluo, le KSTC pourrait faire penser à un jeu de parcours pour les jeunes branchés. Or ce centre de formation professionnelle enseigne en réalité les règles cruciales du travail en hauteur afin d’éviter les accidents mortels. Et ses formateurs y abordent tant les aspects théoriques, pratiques et techniques pour se servir correctement des EPI. 

evacuation-et-mission-de-secours

Au KSTC, les participants apprennent le travail en hauteur dans le cadre d’une évacuation ou d’une mission de secours. © Kratos Safety

Travaux sur toiture ou espace confiné

Concrètement, la formation au travail en hauteur initie à l’utilisation des EPI selon de nombreuses configurations. Il s’agit par exemple des travaux sur toiture qui se déroulent en plan horizontal, vertical ou incliné. Mais également des travaux en espace confiné, en sauvetage ou en évacuation. 

Installer une ligne de vie

La formation permet également d’apprendre à installer des systèmes verticaux ou encore des lignes de vie. Les participants y découvrent en outre comment inspecter leurs EPI pour en assurer la maintenance. À l’issue de ce programme, les apprenants pourront obtenir une attestation de formation individualisée. 

apprendre-a-installer-une-ligne-de-vie

La formation permet d’apprendre à installer une ligne de vie en toute sécurité. © Kratos Safety

Un tiers des incapacités permanentes

Pour rappel, les chutes de hauteur ou de plain-pied génèrent des accidents parmi les plus graves. Selon l’Assurance Maladie, elles représentent 20 % des accidents du travail, notamment les plus longs avec en moyenne 70 jours d’arrêts. Autant de séquelles qui représentent presque un tiers des incapacités permanentes les plus graves.

95 décès en 2019

Rien qu’en 2019, l’organisme fait état de 95 décès consécutifs à une chute, dont deux tiers sont imputables aux chutes de hauteur. En termes financiers, les chutes engendrent 25 % des dépenses de santé et d’indemnisation. Sachant que le coût moyen d’un arrêt de travail lié à une chute pèse 3 700 euros, soit un tiers de plus que la moyenne constatée pour tous les accidents du travail.

Ségolène Kahn

Retrouvez toutes les solutions pour prévenir les risques du travail en hauteur sur Expoprotection.

Le salon international de la prévention et de la maitrise des risques se déroulera du 15 au 17 novembre 2022.

Inscrivez-vous

Commentez

Participez à la discussion