Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Ubudu dépasse le million et demi de commandes pour ses assistants de distanciation sociale

La start-up tricolore a élaboré un boîtier qui signale à son porteur la proximité d’une autre personne porteuse de cet appareil. Ce qui permet, au sein d’une entreprise, d’aider les collaborateurs à maintenir une distance sociale d’un mètre entre eux.

Avec la rentrée, la reprise de l’activité s’avance vers un avenir incertain. Outre la crainte d’un retour au confinement, les entreprises doivent se soumettre à des contraintes sanitaires rigoureuses. Avec pour obligation le port du masque et le maintien d’une distance sociale d’au moins un mètre entre chaque personne. Une mesure qui a poussé l’émergence de nouvelles technologies depuis quelques mois. En témoigne la start-up française Ubudu qui a mis au point un Assistant de distanciation sociale (SDA). Face à la pandémie, elle voit ses commandes littéralement décoller. Passant à un million et demi de boîtiers à envoyer dans le monde.

Une précision de 10 cm

Il s’agit d’un petit boîtier à garder sur soi. Ce dernier a pour fonction d’alerter son porteur par un clignotement ou une vibration de la présence trop proche d’une personne. Encore faut-il que l’autre porteur dispose lui-même du même type de SDA. Une configuration qui peut donc tout à fait fonctionner au sein d’une entreprise. Pour peu que tous les salariés en possèdent un. Ensuite, les appareils se détectent mutuellement dans un périmètre prédéfini, avec une précision revendiquée de 10 cm.

Une solution de tracking

A l’origine de cette invention, Ubudu développe des solutions de tracking à base de Bluetooth et Ultra Wide Band. En complément de cet outil, elle a développé une appli qui enrichit les paramètres de distanciation sociale. Par exemple, elle propose un module pour suivre les interactions entre les salariés, voire avec les visiteurs. Autre possibilité, celle de penser une méthode de circulation adaptée. Dans le cas d’un collaborateur contaminé, il est possible de repérer quelles personnes ont pu se trouver à son contact et les prévenir.

49 euros HT

Côté pratique, une API permet d’interopérer le dispositif avec le système d’information de l’entreprise. Ensuite, les SDA se déclinent en deux versions, standard et mini. Avec un prix à partir de 49 euros HT. Leur batterie rechargeable leur assure une autonomie d’une journée à une semaine selon l’usage.

1,6 million de commandes

De quoi intéresser de nombreuses entreprises comme en témoigne le bon de commande que connaît Ubudu. En effet, depuis quelques mois, la jeune pousse a enregistré une demande totale de 1,6 million de boîtiers SDA. En toute logique, ces commandes proviennent des pays les plus touchés par la pandémie. Comme l’Europe et les États-Unis.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.