Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

TMS : le point sur les études les plus récentes

Dans les numéros 5 et 6 de son Bulletin épidémiologique hebdomadaire, l’Institut de vaille sanitaire (InVS) revient sur les plus récentes études concernant les troubles musculo-squelettiques...

Dans les numéros 5 et 6 (février 2010) de son Bulletin épidémiologique hebdomadaire, l’Institut de veille sanitaire (InVS) revient sur les plus récentes études concernant les troubles musculo-squelettiques (TMS). Selon le BEH, malgré les tentatives réalisées au sein des entreprises pour lutter contre les TMS, « plusieurs enquêtes et études permettent d’observer que les modes d’organisation du travail identifiés par les scientifiques comme délétères pour la santé des travailleurs ne semblent pas avoir été sensiblement modifiés ces dix dernières années : travail à flux tendu, exigence de polyvalence, recours de plus en plus fréquent à la sous-traitance et à l’intérim, autant d’éléments qui contribuent au développement des TMS en générant des rythmes de travail soutenus et une pression temporelle importante ».

Dans son éditorial, Ellen Imbernon, Directrice du Département santé travail à l’InVS, regrette que l’augmentation continue de la fréquence des TMS en milieu de travail ne soit pas « considérée comme un signal fort de dysfonctionnement et de pénibilité au travail dans les secteurs concernés ». Elle rappelle que les TMS en constante hausse depuis 10 ans, représentent un coût direct annuel d’environ 800 millions d’euros *.

 

* Assurance maladie. Risques professionnels : TMS.

Commentez

Participez à la discussion