Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Télétravail : le gouvernement allège les règles

Depuis le 7 janvier 2021, les salariés peuvent revenir travailler dans leur entreprise une fois par semaine. Il s’agit d’encourager les Français les plus isolés à cultiver le lien social.

Pas facile de conclure un deal au téléphone quand les enfants se disputent à côté. De même, il n’est pas évident de débaucher d’une journée de travail. En passant seulement de la table du salon à la cuisine. Quant au sentiment de solitude, les visioconférences n’y remédient pas forcément… Les Français l’ont bien compris : le télétravail ne convient pas à tout le monde. Qu’ils se rassurent, le gouvernement vient d’annoncer un assouplissement des règles en matière de télétravail. Ainsi, depuis 7 janvier, les salariés peuvent revenir travailler dans leur entreprise une fois par semaine. 

depuis-fin-octobre-les-salaries-qui-peuvent-accomplir-leurs-taches-a-distance-sont-soumis-au-teletravail

Depuis fin octobre, les salariés qui peuvent accomplir leurs tâches à distance ont l’obligation de se mettre en télétravail à 100%. À partir du 7 janvier, ils pourront revenir une fois par semaine au bureau.
© Yasmina H

Une décision entre le salarié et son employeur

Cette décision se réalisera sur la base du volontariat et avec l’accord de l’employeur. « On va permettre aux salariés qui en éprouvent le besoin de revenir un jour par semaine. Le dialogue social permettra d’organiser ce retour en entreprise », a indiqué lundi sur France Info, Élisabeth Borne, ministre du Travail. Une décision, qui selon une source syndicale, s’accompagnera d’un protocole sanitaire en vigueur à partir de jeudi.

Sortir de sa coquille

En priorité, il s’agit d’extirper les employés qui souffrent le plus de leur isolement, en rétablissant du lien social. « Les salariés qui peuvent avoir une sorte de détresse en télétravail ont la possibilité de demander un retour en entreprise », souligne Élisabeth Borne. « Il faut trouver un équilibre entre le télétravail à 100 % et entendre les difficultés de certains travailleurs. Il faut dialoguer », revendique la ministre. 

Plus de la moitié des télétravailleurs en souffrance

« Nos études montrent que plus de six salariés sur dix en télétravail à 100% depuis novembre souhaitent revenir dans l’entreprise au moins une journée par semaine », avait indiqué Élisabeth Borne dimanche, estimant que « plus de la moitié disent souffrir d’isolement ». 

Un mode de travail imposé depuis la crise sanitaire

Il faut savoir que depuis la seconde vague survenue fin octobre, le protocole sanitaire impose le télétravail dans toutes les entreprises. Ce mode de travail devant être respecté à 100 % pour tous les salariés qui peuvent effectuer l’ensemble de leurs tâches à distance. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion