Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Télétravail : des accès gratuits aux bons plans de HappyPal

Cours en ligne, yoga, méditation pour enfants… la plateforme HappyPal délivre des tarifs préférentiels à toutes les entreprises qui veulent développer la QVT même en situation de confinement dû au Covid-19.

un-chien-repose-sa-tete-sur-le-clavier-d-un-ordinateur.

La plateforme dédiée au bien-être des salariés donne ses bons plans pour supporter le télétravail en famille. © Martine Auvray pour Pixabay

Pas évident d’assurer une conf’ call pendant que son enfant pleure à côté. Quant à répondre à ses sollicitations toute la journée, en plein télétravail… difficile de se concentrer ! Une chose est sûre : les salariés claquemurés avec leurs chérubins ne disposent pas forcément des clés nécessaires pour gérer le confinement dû au coronavirus. Face à cette crise sanitaire, les entreprises doivent donc trouver de nouveaux moyens pour assurer le bien-être de leurs employés. Pour les y aider, HappyPal, la plateforme digitale dédiée aux salariés, met la main à la pâte : elle ouvre gratuitement l’accès à son programme d’avantages à toutes les entreprises jusqu’à juin. 

Un impact psychosocial inquiétant

Alors que la plupart des activités restent paralysées par le confinement, de nombreuses entreprises s’inquiètent du choc économique à venir. Incertitude du lendemain et imprévisibilité des mesures engendrent stress et inquiétude. Tant chez les dirigeants que les salariés dont la santé psychique est forcément impactée. 

Une étude sur la quarantaine

C’est du moins ce que l’on apprend du Global Risks Report 2019. Réalisée par le Forum économique mondial, cette étude interroge les conséquences émotionnelles d’une mise en quarantaine. Sans surprise, il en ressort que l’enfermement provoque des troubles de l’humeur, de l’angoisse et de l’anxiété. Autant de maux susceptibles d’engendrer l’agressivité et des comportements addictifs.  

Des dizaines de partenariats 

D’où l’intérêt de dispositifs comme celui de HappyPal, capables de prolonger à la maison les mesures dédiées au bien-être des collaborateurs. Outre un outil pour sonder le moral des troupes, la start-up délivre toute une panoplie d’avantages pour mieux vivre le confinement. Grâce à des dizaines de partenariats, elle a décroché des centaines de réductions à des services digitaux. 

Apprendre à méditer

Ainsi propose-t-elle, par exemple, des méthodes de méditation pour les enfants avec PetitBambou. Ou de s’essayer au yoga avec Yogaconnect. Ou encore de se cultiver avec DiscoverPress. Pour l’école à la maison, Kartable se charge des cours en ligne. Quant aux courses, Potagercity propose de nombreux produits sains. Autant de services à obtenir en se manifestant auprès de l’entreprise en écrivant à open@happypal.fr.

Ségolène Kahn

 

Commentez

Participez à la discussion