Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Sites sensibles : un nouveau concurrent pour Thales et EADS

René Jungbluth : « Avec Siveillance, nous voulons devenir, à l’horizon 2015, l’un des trois acteurs majeurs sur les marchés ciblés. »

C’est au premier étage de la Tour Eiffel que Siemens a annoncé, mardi 7 décembre, son retour sur le marché français avec le lancement de sa nouvelle activité Siemens Security Solutions (SES). Cette activité repose sur Siveillance, une offre entièrement pensée pour les forces d’intervention (centres de répartition et d’appels d’urgence des services de police, incendie ou d’ambulances), les infrastructures critiques (très grands sites équipés de très nombreuses sources d’alarme et les forces d’intervention sur site), les clients corporate (entreprises ayant des sites dans plusieurs pays ou géographiquement distants) et les bâtiments classiques (projets petits et/ou limités à un seul site ou campus mais plutôt en haut de gamme).

 

Siveillance doit permettre à Siemens Security Solutions de se positionner dans les quatre années à venir comme un des gros intégrateurs sur le marché français. Objectif avoué de René Jungbluth, CEO Sector Industry France & CEO Building Technologies France : « Avec Siveillance, nous voulons devenir à l’horizon 2015 l’un des trois acteurs majeurs sur les marchés ciblés. » A la question de savoir quels sont les deux autres acteurs majeurs, le dirigeant n’hésite pas : « Thales et EADS qui ont environ 33 % du marché. »

 

Le marché de l’activité sûreté en France est selon Siemens Security Solutions de 1,6 milliard d’euros. Dans ce marché, celui ciblé par SES représenterait environ 425 millions d’euros.

– Sites sensibles : 18 %

– Clients corporate (CAC 40, grands comptes internationaux) : 9 %

– Forces d’intervention : 2 %

– Autres segments : 71 %

Siveillance en quelques mots

 

Il s’agit d’une offre de plates-formes logicielles à forte valeur ajoutée. Les différentes déclinaisons de Siveillance * sont ouvertes, modulaires, évolutives et conviviales. Elles permettent de commander et de contrôler l’intégralité de la chaîne de la sûreté, de la prévention à l’intervention et même jusqu’à l’analyse des évènements. Elles intègrent des outils d’aide à la décision et à la gestion des ressources et permettent l’agrégation des outils et des scénarios utilisés et définis pas le client final (moyens vidéo pour le suivi automatique des évènements, contrôle d’accès, intrusion, radiocommunication, géolocalisation, traitement des alarmes, des alertes, gestion des équipes d’intervention, etc.).

* Siveillance Vantage, SiteIQ, Fusion et Siport.

Commentez

Participez à la discussion