Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Services à la personne | L'e-learning pour prévenir les risques professionnels

L'Association régionale pour l'amélioration des conditions de travail en Île-de-France, réseau Anact, lance une formation e-learning à destination des encadrant(e)s de proximité et des intervenant(e)s afin d'aider les organismes agréés de services à la personne à engager ou consolider une démarche de prévention des risques professionnels.

L’Association régionale pour l’amélioration des conditions de travail en Ile-de-France, réseau Anact, lance une formation e-learning à destination des encadrant(e) s de proximité et des intervenant(e) s afin d’aider les organismes agréés de services à la personne à engager ou consolider une démarche de prévention des risques professionnels.


Les services à la personne (SAP) présentent une particularité par rapport à d’autres secteurs en matière de prévention des risques professionnels (PRP) : le lieu de travail est un lieu privé. Il est difficile, dans ce secteur plus qu’ailleurs, d’organiser le management de la prévention des risques sans impliquer de manière active l’ensemble des acteurs concernés, encadrants de proximité et intervenantes, au-delà de la seule responsabilité légale du dirigeant.


Les intervenantes, garantes de la qualité de service, ont beaucoup d’arbitrages à opérer mais exercent leur activité le plus souvent de manière isolée. De son côté, l’encadrant doit « jongler » avec différentes contraintes en matière d’organisation du travail et doit apporter utilement son soutien aux intervenants. Ils sont donc des acteurs à part entière de la prévention.


Les enseignements tirés du dispositif Thétis (1) (Anact-ANSP) démontrent que la question des conditions de travail constitue très souvent le « parent pauvre » des plans d’actions qui ont été définis en sortie des diagnostics des structures SAP. D’autre part, les partenaires sociaux réunis au sein de la CPNEFP (2) estiment que l’amélioration des conditions de travail est une priorité car elle constitue un levier de performance pour ces structures. Ils regrettent également l’absence de modules spécifiques sur la conduite de projet de PRP dans l’offre de formation actuelle.


Par ailleurs, les entreprises intègrent rarement cette problématique dans leurs priorités de formation.


Forte de quatre années d’expérience en matière d’accompagnement de structures SAP franciliennes dans la prévention des risques, l’Aract Ile-de-France répond au besoin d’enrichir l’offre de formation en proposant un ensemble de 4 modules e-learning pour les encadrants et les intervenants des structures SAP.


Mis à disposition des entreprises, avec le soutien des fédérations professionnelles et de leur OPCA, ils présentent un double avantage. D’une part, l’approche pédagogique vise à partir de l’activité de l’encadrant pour aller vers la PRP, et non le contraire, afin d’ancrer la prévention dans les pratiques quotidiennes. D’autre part, ces modules s’inscrivent dans une logique de parcours modulaire et complémentaire, allant de la sensibilisation à la mise en œuvre d’une démarche de prévention au sein de la structure.


Le choix du recours à des modules e-learning, intégrés dans un parcours d’apprentissage mixte (« blended learning »), s’est imposé compte tenu des fortes contraintes organisationnelles rencontrées par les salariés, qui exigent la recherche d’une flexibilité en matière de formation.

Conçu et piloté par l’Aract Ile-de-France, ce projet traduit une volonté forte de professionnaliser les OASP (3) en matière de prévention des risques professionnels. Cette action s’inscrit dans le cadre du Plan Régional Santé au Travail, qui pointe actuellement le secteur des SAP comme prioritaire, et plus globalement dans celui du Plan santé travail 2010-2014. Au sein de ce dernier, l’ANSP anime notamment une mission nationale de prévention des risques dans les métiers de l’aide et du soin à domicile.
1. En 2008, le dispositif Thétis a été engagé par l’Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) à la demande de l’Agence nationale des services à la personne (ANSP) et a porté sur l’accompagnement de plus de 500 structures sur l’organisation du travail, la démarche qualité et la professionnalisation des organismes agréés de services à la personne.
2. Commission paritaire nationale emploi formation professionnelle
3. Organismes agréés de services à la personne.

Le secteur des services à la personne est un secteur dynamique employant près de 2 millions de salariés et 3 millions de particuliers employeurs en France et comptant près de 25 000 organismes agréés de services à la personne (OASP) en 2010. Il est très représenté en Île-de-France (16 % des salariés.

Commentez

Participez à la discussion