Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Serge Gouverneur (Leborgne) « Notre gaffe limite les risques d'accidents et les postures pénibles »

Interview de Serge Gouverneur, responsable de la prescription et concepteur de nouveaux Produits chez Leborgne, fabricant d’outillages à main. Cette PME de 70 personnes a reçu le Trophée d’or d’Expoprotection dans la catégorie Protection pour une gaffe à manche télescopique.

au-bureau-d-etudes-de-leborgnes-erge-gouverneur-est-prescripteur-

Au bureau d’études de Leborgne, Serge Gouverneur est prescripteur. © Leborgne

En quoi cette gaffe innove-t-elle et comment contribue-t-elle à éviter les accidents sur les chantiers ainsi que les troubles musculosquelettiques ?

Sur les chantiers, les compagnons sont amenés à  tirer ou pousser des charges lourdes suspendues à des grues, palans et autres équipements. Ces opérations de chargements et déchargements occasionnent chaque jour des blessures aux mains. Grâce à notre gaffe équipée d’un manche télescopique en alu pouvant atteindre 3,50 m, ils peuvent effectuer leur travail sans risque car leurs mains ne sont plus en contact avec les charges qu’ils manipulent désormais à distance. Ce qui leur évite aussi d’avoir à se tenir sur la pointe des pieds sur un sol instable et de travailler avec les bras levés au-dessus des épaules. Notre gaffe limite ainsi les postures pénibles et les risques de troubles musculosquelettiques (TMS). La gaffe leur permet également de se positionner au mieux pour rester en contact visuel avec le grutier, ce qui facilite et sécurise leur travail.

Cette-gaffe-est-equipee-d-un-manche-telescopique-de-plus-de-trois-metres-de-longueur

Cette gaffe est équipée d’un manche télescopique de plus de trois mètres de longueur. © Leborgne

Quelle est la genèse de cette gaffe ?

Depuis 2010, nous travaillons à réduire la pénibilité. Dans cette perspective, nous avons créé la gamme Nanovib. Laquelle regroupe, entre autres, un marteau qui réduit les vibrations, une pince à talon trois fois plus légère que ses concurrentes et notre gaffe télescopique. Pour concevoir ces produits nous disposons de notre propre bureau d’études. Lequel se compose de trois concepteurs de produits aux profils différents et complémentaires. A savoir, un designer, un ergonome et un prescripteur dont j’assume rôle. Nous allons tous les trois régulièrement sur le terrain à la rencontre des utilisateurs finaux afin de recueillir leurs besoins. Ces discussions peuvent aboutir à la réalisation de prototypes qui seront testés en laboratoire puis avec des utilisateurs. En ce qui concerne la gaffe, c’est Boris Laye, un animateur QPE (Qualité, Prévention, Environnement) appartenant à une des entités de Vinci Construction qui est venu nous parler de ce problème d’accidents liés à la manipulation des charges suspendues.

un-compagnon-guide-a-distance-le-positionnement-de-la-charge-suspendue

Ce compagnon guide à distance et en sécurité le positionnement de la charge suspendue. © Leborgne

Quel intérêt la gamme Nanovib suscite-t-elle chez vous clients ?

Rappelons, pour info, que les TMS représentent plus de 85 % des arrêts de travail dans le BTP. Les entreprises sont donc toutes concernées par la pénibilité et nous sollicitent régulièrement sur notre gamme Nanovib car elles cherchent à prévenir les TMS avec des outils dédiés que nous commercialisons chez des revendeurs spécialisés en outillage.

Propos recueillis par Éliane Kan

Commentez

Participez à la discussion