Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

« Sécurité urbaine : la France doit rattraper son retard »

Michel Marcus, délégué général du Forum européen pour la sécurité urbaine.

 Info.expoprotection.com : Quelles sont les nouvelles demandes de sécurité urbaine en Europe ?

Michel Marcus : « Les maîtres d’ouvrage doivent prendre mieux en compte les besoins et les réactions des habitants en termes de services et de comptes-rendus d’activités. C’est un véritable défi qui leur est posé mais également aux services de police. Au nord de l’Europe, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, les habitants exigent des indicateurs de suivi d’objectifs avec des tableaux de bord extrêmement précis. A titre d’exemple, la police de Londres doit suivre 37 indicateurs d’activités, les deux tiers étant remplis par des partenaires externes comme les associations pour les femmes battues. Certaines villes européennes ont fédéré les services de protection civile et d’anticriminalité. Je pense que c’est une tendance forte dans les grandes métropoles car les méthodologies sont les mêmes ».

 

Info.expoprotection.com : Qui pilote la sécurité urbaine ?

Michel Marcus : « Comme dans les entreprises, de plus en plus les villes se dotent d’un coordinateur de politique locale de sécurité qui intervient sur la prévention et la criminalité. Il anime les partenariats et coordonne les diagnostics locaux. Dans cette mesure, il doit être investi d’un mandat direct de l’élu local ».

 

Info.expoprotection.com : Sur quel point la prévention urbaine mériterait-elle d’être renforcée en France ?

Michel Marcus : « A l’instar de ce qui se passe à l’étranger, il serait souhaitable d’accentuer les actions de prévention à la conception des espaces publics et des fonctions urbaines. A titre d’exemple, ce sont les services de police à Amsterdam qui donnent le feu vert aux aménagements urbains ».

Info.expoprotection.com : Sur quoi portera cette année le concours annuel du Forum européen pour la sécurité urbaine ?

Michel Marcus : « Ce prix déterminé par le pays en charge de la présidence européenne concernera ‘‘Des habitats sûrs dans des quartiers sûrs grâce à la médiation locale, aux polices locales et à la sécurisation des habitats’’. Il s’agit de valoriser les meilleurs actions locales en faveur des résidents comme l’aménagement des alentours de gare, l’éclairage des places publiques… ».

 

> Pour en savoir plus :

Dossier :  » Sécurité et urbanisme : prendre en compte la sécurité urbaine en amont des projets « 

Commentez

Participez à la discussion