Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Sécurité et réseaux | Le leader des infrastructures réseau, Cisco, s'intéresse aussi à la sécurité physique

Entretien avec Wissam Loudhaief, consultant en sécurité physique chez Cisco France.

Info.expoprotection.com – Que fait donc Cisco, spécialiste des infrastructures de réseaux informatiques, sur le marché de la sécurité physique ?
Wissam Loudhaief – « L’irruption de l’IP dans les systèmes de sécurité physique a bouleversé le marché de la sécurité ! Désormais, les spécialistes de la sécurité physique classique – convertis à l’IP –côtoient de nouveaux acteurs venus de l’informatique qui se sont lancés directement sur les technologies IP. Nous avons pour notre part racheté des sociétés dans ce domaine en 2007 et 2008 et nous offrons désormais à la fois du matériel – des caméras IP et des plateformes serveurs notamment –, des solutions logicielles de gestion de la vidéosurveillance et des systèmes de contrôles d’accès, des solutions de gestion de crise, et d’hypervision. C’est encore une activité émergente chez Cisco, mais à laquelle nous croyons beaucoup. »
Info.expoprotection.com – Qu’est-ce que l’hypervision ?
Wissam Loudhaief – « L’hypervision est l’interface, le système qui permet à l’opérateur de sécurité d’avoir la vision, et la main, sur tous les systèmes de sécurité connectés à l’IP et au-delà (systèmes métiers, etc). Quels qu’il soit. On parle d’hypervision car le champ est désormais bien plus vaste que la seule “supervision” d’un système isolé. »
Info.expoprotection.com – Accumuler les systèmes de sécurité sur l’IP ne pose-t-il pas de problèmes d’infrastructures informatiques pléthoriques ?
Wissam Loudhaief – « Jusqu’à présent, chaque système tourne sur un serveur physique à part. Mais nous sommes désormais en mesure de fournir des logiciels qui tournent en virtualisé dans les data centers et ne sont plus affectés à un équipement dédié. Le stockage lui aussi est partagé. Nous sommes déjà prêts en matière de vidéosurveillance, mais bientôt les autres solutions seront aussi concernées. »
Info.expoprotection.com – Jusqu’où peut-on aller en matière d’intégration de la sécurité sur IP ?
Wissam Loudhaief – « Sans être mégalomane, je ne vois pas où le mouvement pourra s’arrêter : sur IP, n’importe quel équipement peut dialoguer avec n’importe quel autre. On assiste aujourd’hui à la pénétration de l’IP sur les sites industriels, les sites de production d’énergie, les sites sensibles, etc. Et plus il y a des terminaux dotés d’une intelligence et plus l’on voudra intégrer des fonctionnalités dessus et les inclure dans les systèmes de communication. »

Propos recueillis par Catherine Bernard/Agence TCA-Innov24.

Commentez

Participez à la discussion