Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Sécurité aéroportuaire : Aures équipe les premiers kits mobiles de contrôle d’identité

Le Département « Equipements & Systèmes » du Groupe Aures va équiper les premiers systèmes mobiles destinés au renforcement de la sécurité et aux contrôles d’identité dans les aéroports.

Le Département « Equipements & Systèmes » du Groupe Aures va équiper les premiers systèmes mobiles destinés au renforcement de la sécurité et aux contrôles d’identité dans les aéroports. Développé par la société ID Shield, en accord avec la Direction de la Sécurité de compagnies aériennes, ce kit transportable est conçu comme une valise (mallette) permettant les contrôles d’identité en tous lieux et à tout moment, dans les aéroports et les lieux de transit, y compris jusqu’au pied de l’avion et en cabine si nécessaire.

 

Chaque équipement mobile est composé d’un panel-PC Teos intégré dans une mallette blindée, accompagné d’un lecteur-scanner de documents ; l’ensemble est piloté par une plateforme logicielle complète de contrôle d’accès documentaire et biométrique (incluant des bases de données), développée et intégrée par ID Shield.

 

Branchés sur une batterie automobile ou lithium, ces systèmes portables permettent de lutter efficacement contre la fraude documentaire.

 

« Quand on sait que les compagnies aériennes peuvent être sanctionnées d’une amende de 5 000 euros en France lorsqu’elles laissent embarquer des voyageurs qui ne sont pas en règle – et que certaines déboursent plus de 5 millions d’euros par an pour avoir laissé entrer ou transiter des personnes non autorisées, on comprend l’intérêt de notre nouveau système », explique Raphaël Rocher, fondateur de ID Shield et détenteur du brevet. L’amende n’est qu’une partie du préjudice financier car il faut aussi y ajouter le coût du billet de retour, les frais d’escorte policière, les frais d’hébergement en France, les frais du personnel administratif affecté à ces tâches dans une compagnie aérienne. Le kit IDS sera prochainement accompagné d’un programme de reconnaissance faciale », ajoute t-il.

 

« Ce programme de reconnaissance sera très utile dans le cas particulier de personnes détruisant leurs documents une fois à bord de l’avion – en espérant le droit d’asile en arrivant à destination, par exemple », explique Franck Geiger, responsable du projet chez Aures. La compagnie aérienne pourra alors prouver qu’elle n’a pas fait d’erreur à l’embarquement et que le passager avait bien ses papiers ».

 

* ID Shield se développe autour du concept de contrôle d’accès, notamment documentaire et biométrique. Dans le cas de l’application IDS (système mobile pour le contrôle des identités dans les aéroports), la jeune start-up a réalisé l’intégration, le développement du logiciel et des bases de données, ainsi que l’architecture d’exploitation et de maintenance de la plateforme.

 

 

Le Système IDS en quelques mots

 

IDS d’ID-Shield est un équipement mobile de contrôle d’identité est logé dans une valise blindée équipée avec :

– un Panel PC tactile Teos de 17 pouces (Aures) ;

– un scanner de documents 3 lumières très rapide ;

– Basic Access Control : grâce à la mise en œuvre de ce logiciel, la photo contenue dans la puce d’un passeport électronique peut être affichée ;

– une zone éclairée pour la mise en évidence des filigranes (obligatoire) ;

– un système de raccordement sur prise de courant ou batterie automobile.

 

L’ensemble fonctionne sous Windows XP Pro et Linux. L’agrandissement des documents est possible grâce à un système de loupes intégrées. Les photos des passeports peuvent être agrandies en plein écran (17 pouces) afin de permettre la recherche d’usurpation d’identité.

Commentez

Participez à la discussion