Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Pour les Français, l’incivisme a progressé ces dernières années

66 % des Français estiment que l’incivisme a tendance à progresser depuis ces dix dernières années...

Selon une enquête réalisée par Ipsos pour la Revue civique, le médiateur de la République et Voisins solidaires, nos concitoyens déploreraient la progression de l’incivisme.

 

Pour 69 % des personnes interrogées, faire preuve de civisme, c’est “respecter les autres (ses voisins, toute personne quels que soient son sexe, son âge, son origine, etc.)”. Cette notion arrive en tête dans toutes les catégories de population. Les Français mettent ensuite en avant deux aspects du civisme qui renvoient également à la notion de respect : respect des règles de vie collective comme le code de la route (31 %), mais aussi respect des emblèmes et des valeurs de la République (30 %). Par contre, les notions d’engagement en politique, dans une association, ou de participation aux élections sont reléguées en queue de peloton. Comme le fait de s’engager pour une cause d’intérêt général (7 %) ou la participation à la vie publique et démocratique (6 %).

 

Constat plus inquiétant : 66 % des Français estiment que l’incivisme a tendance à progresser depuis ces dix dernières années. Seulement 13 % jugent qu’il diminue. Deux Français sur trois constatent et déplorent la progression de l’incivisme en France. Les personnes âgées sont encore plus sévères : 75 % des personnes de 60 ans ou plus déplorent une progression de l’incivisme dans la société française, tandis que les jeunes de 15 à 24 ans, sans nier le phénomène, le dénoncent dans des proportions plus modérées (47 %).

 

Comment remédier à cette tendance ? Pour les Français, il faut favoriser l’apprentissage du “vivre ensemble”. À l’école (46 %), via un service civique pour les jeunes (jugé prioritaire par 33 % des Français et par près de quatre personnes âgées sur dix), en favorisant la convivialité et la proximité entre citoyens (25 %), ou encore en contrôlant le respect des règles de vie collective comme le code de la route (21 %).

Commentez

Participez à la discussion