Pascal Lenglart (Alcea) : « Nous préparons des solutions conformes aux recommandations de l’Anssi »

En quoi consiste votre activité ?
Nous sommes concepteurs et fabricants de solutions logicielles et matérielles dédiées au contrôle d’accès, à la détection intrusion, la vidéoprotection ainsi qu’à la gestion des alarmes et des clés. Autant de fonctionnalités que gère notre logiciel de supervision Alwin. La nouvelle version de notre offre lancée en 2008 se caractérise par une interface graphique simple et ergonome de manière à gérer aisément plusieurs sites à la fois.
Sur quels marchés intervenez-vous ?
Notre portefeuille de clients est très diversifié avec des clients dans l’énergie, l’industrie du luxe, la santé, les transports et les télécoms. A titre d’exemple, nous accompagnons depuis plus de 15 ans la croissance du groupe SFR en équipant tous ses sites répartis sur toute la France. Dont le centre de supervision nationale situé à Bron.
Le secteur des transports représente une part importante de votre chiffre d’affaires. Pour qui travaillez vous notamment ?
Nous avons été choisis en 2009 par la SNCF avec qui nous avons signé un accord-cadre portant sur la sûreté électronique de ses installations. Ce contrat englobe le contrôle d’accès et la détection intrusion pour les gares, les bâtiments et les infrastructures ferroviaires tant pour la SNCF que ses filiales sur tout le territoire français. L’ensemble de ses installations est supervisé par un serveur national qui pilote plusieurs centaines de sites de la SNCF. Dans le secteur aérien, nous assurons la sûreté de toutes les installations d’Air France. Nous gérons l’ensemble des centrales de contrôles d’accès et d’anti-intrusion ainsi que les installations vidéoprotection. Il en va de même chez Amadeus.
Quelle est l’actualité de la société ?
En réponse aux besoins de nos clients, nous allons proposer de nouvelles solutions de contrôle d’accès qui prennent en compte les recommandations de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) en matière de sûreté des bâtiments. Cela concerne, entre autres, le cryptage de données stockées dans les appareils de lecture de contrôle d’accès. Par ailleurs, sur Expoprotection, nous présenterons la dernière version de nos armoires à clés, Alkey, encore plus communicantes et permettant des applications liées aux besoins de mobilité.


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.