Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Nouveautés en sécurité sur APS : vers une démocratisation des usages

Après avoir reçu une centaine de dossiers présentant des nouveautés qui seront exposées lors d'APS 2015, le collège d'experts du salon dévoile ses premières sélections qui vont marquer cette édition.

Réunis il y a quelques semaines par les organisateurs d’APS, le salon des professionnels de la sécurité qui aura lieu du 29 septembre au 1er octobre prochains au Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris, le collège d’experts en sécurité du salon vient de dévoiler sa première sélection de nouveautés.

Le choix a été rude ! Puisque, parmi une centaine de dossiers dont les offres seront exposées sur APS, une quinzaine de produits figure sur leur liste. Principaux critères de sélection : la facilité d’installation des produits, leur aptitude à démocratiser des technologies auprès de populations professionnelles jusqu’ici non couvertes, et bien sûr, la performance technologique.

Bandeau électromagnétique écoconçu. Porté par la société Sewosy, basée à Hagenau (67), le CPREG-3 est le premier bandeau électromagnétique écoconçu pour l’ouverture et la fermeture des portes. En effet, grâce à une innovation électronique, ce bandeau ne consomme que 0,4 Wh porte ouverte au lieu des 12 Wh en moyenne pour ses concurrents. Autre aspect innovant, la modularité brevetée du produit.

En d’autres termes, l’installateur choisit le nombre de segments-ventouses correspondant à la hauteur des portes à équiper. Ensuite, il lui suffit d’assembler le bandeau, sans avoir besoin d’effectuer de découpe. Enfin le CPREG-3 est Plug & Play. Par ailleurs, il est certifié NF S 61-937 en 24-48V DC (PV n° SD 15 00 27). Lancement prévu : octobre 2015.

Caméra vidéo corporelle. Avec FrontLine, IndigoVision lance une caméra vidéo corporelle permettant de protéger le personnel en charge de mission sur la voie publique. Grâce à ce dispositif qui se fixe sur le corps du personnel, on peut visualiser et écouter la scène critique telle qu’elle a été vécue par le personnel. De quoi apporter des preuves visuelles et sonores collectées lors de l’exécution des opérations.
FrontLine offre également aux personnels en première ligne des images vidéo de leurs dernières interventions afin de juger de la pertinence de leurs actes et d’améliorer ainsi leurs prochaines opérations pour une plus grande efficacité. Autre avantage de la caméra corporelle, elle est susceptible d’inviter à calmer d’éventuels comportements agressifs. Par ailleurs, ce dispositif s’interface avec les solutions vidéo existantes. Un puissant logiciel de gestion permet une traçabilité totale de gestion et un archivage sécurisé des vidéos collectées.
Son faible encombrement, sa capacité de stockage et son autonomie lui permettent d’être en cohérence avec les durées des missions traditionnellement effectuées par les fonctionnaires de Police ou de Gendarmerie par exemple. Cependant, FrontLine pourrait intéresser des polices municipales ou des services de sécurité internes. A condition, toutefois, de respecter la réglementation en vigueur.

La sécurité invisible dans une poignée de porte. Spécialisés dans les solutions de contrôle d’accès pour la gestion des organigrammes d’accès via les cylindres électroniques Offline et Online radio, la société allemande Uhlmann & Zacher, créée en 1996, a conçu une poignée de porte électronique, la CX6172, pour équiper les portes intérieures. Point fort : le lecteur, l’électronique, les pièces mécaniques ainsi que la pile au lithium ont été intégrés dans de façon très discrète et élégante dans la poignée.
La CX6172 avec sa rosace standard assure également une installation simple et rapide sur la porte. Celle-ci pourra fonctionner sous différents modes, par carte Maître système (Stand Alone), avec le logiciel U&Z (Keyvi3 ) ou être intégrée directement à un système de contrôle d’accès tiers en mode Offline ou Online via le HUB Radio (CX8932) du constructeur. Autre avantage, la CX6172 se pose elle-même en moins de 5 minutes. Car celle-ci ne se différencie aucunement d’une poignée de porte mécanique standard existant que l’on trouve dans tous les bâtiments (Publics, Professionnels ou privé).

Détection volumique et photo-vérification sans fil. Le PhotoPir de chez Silentron combine un dispositif anti-masquage à un détecteur volumétrique de mouvement qui fonctionne en technologie PIR (Passive infrared) pour des locaux allant jusqu’à 50 mètres carrés. En clair, c’est comme si le particulier ou l’exploitant d’une TPE-PME disposait d’un détecteur radio auquel s’intègre une caméra vidéo 640×480 pixels (VGA) dotée d’un éclairage, capable de prendre des photos d’une intrusion et les envoyer par MMS ou par e-mail aux destinataires programmés.
PhotoPir peut donc agir soit en collaboration avec la centrale d’alarme du constructeur, la Silenya HT, soit de façon autonome. Comme le système fonctionne sur batterie et par Wifi, il n’est pas nécessaire de tirer des câbles. Ce qui en simplifie l’installation.

Carte d’identification virtuelle. Avec le système HID Mobile Access, chacun peut recevoir sur son smartphone, sa tablette ou sa montre connectée iOS ou Android une carte d’identification virtuelle. Autrement dit, c’est un véritable badge de contrôle d’accès sur terminal mobile. Les applications de cette offre lancée par HID Global, une marque d’Assa Abloy, sont multiples. Ainsi, dans l’hôtellerie, les clients pourront-ils recevoir la clé de leur chambre sur leur smartphone.
Dans les entreprises, la carte d’identification virtuelle peut être délivrée, ne serait-ce que temporairement, à un nouveau collaborateur, un travailleur temporaire, un stagiaire, un sous-traitant, un prestataire extérieur et même un collaborateur ayant oublié son badge. Bref, la dématérialisation du contrôle d’accès simplifie la vie sans abandonner, pour des applications non critiques, la sécurité.

Borne d’accueil des visiteurs. Destinée à fluidifier l’accès des visiteurs sur un site, la borne iPerflex de la marque Evolynx (Secure Systems & Services) permet aux personnes ayant fait l’objet d’une pré-annonce de s’enregistrer automatiquement et de recevoir un badge ou une étiquette à coller sur son vêtement. Objectif : accéder soit directement au site soit à un guichet d’accueil rapide qui, à son tour, délivrera un badge d’accès.
Ensuite, la borne est capable de reconnaître un visiteur par son passeport (elle va alors comparer le scan de son passeport avec celui qu’effectue le visiteur sur site) ou via un code préalablement transmis. L’intérêt du système, c’est d’optimiser, un peu comme dans les aéroport, les coûts d’accueil des visiteurs tout en augmentant la qualité de service par la réduction du temps d’attente. Enfin, la borne iPerflex s’intègre à un système global de contrôle d’accès, de gestion visiteur, de vidéosurveillance, de détection intrusion…

Logiciel de préparation des visites. Depuis ce printemps, la société Alcea a intégré de nouvelles fonctionnalités à son logiciel Alwin (gestion globale de la sécurité). En particulier dans son module de gestion des visiteurs. La gestion des pré-annonces et de l’accueil des visiteurs se dote d’un workflow qui permet d’établir un circuit de validation des visites pré-annoncées, d’une délégation pour autoriser les personnes tierces à saisir les demandes de visite, d’un suivi complet des visiteurs (saisie de la plaque minéralogique et du type de véhicule…), d’une gestion des événements (séminaires, formation…), d’un envoi automatique d’informations aux visiteurs (plan d’accès, code Wifi).
Les nouvelles fonctionnalités portent également sur la gestion de l’accueil lors de la visite : avertissement des arrivés par envoi de SMS ou email, connexion à des scanners de cartes d’identité, de cartes de visite, gestion des accès temporaires (badges perdus ou oubliés…), listes de profils particuliers (VIP, indésirables…), édition de titres d’accès multi-technologie (Badges RFID, code-barres 2D, QR Code, Code PIN…)…

La PTI sur un porte-badge. Modem GSM bidirectionnel, GPS, accéléromètre, carte SIM… SoloProtect, de la société éponyme, offre un système complet de Protection du travailleur isolé (PTI) sur un simple porte-badge d’identification (Identicom). Innovante, cette solution procure à bord du porte-badge à la fois l’émetteur à utiliser en cas de situation d’urgence ainsi que l’accéléromètre en cas de perte de verticalité (laquelle traduit une perte de connaissance).

Mince et très discret, le badge SoloProtect dialogue avec un centre de télésurveillance professionnel habilité à appeler les services d’urgence ou à respecter lesprocédures du client. A cet égard, le constructeur, qui propose une version pour smartphone de SoloProtect, dispose également de la plate-forme logicielle Web Mobile Workforce Management pour gérer la flotte de PTI.

L’intérêt de cette solution consiste véritablement à protéger des populations professionnelles jusqu’ici non couverte par un PTI : gestionnaires de logement, commerçants en boutique, professionnels de santé, logisticiens et autres personnels recevant du public dans les administrations, les sociétés de transport ou l’hôtellerie.

Deux versions de PTI sur smartphone. Pour démocratiser la Protection du travailleur isolé (PTI), le français Nogema Ingénierie a lancé cet été SmartPTI, une application pour smartphones Android (version minimum 4.1.2) adaptés aux contraintes de terrain ainsi que sa version allégée SmartPTI Lite. Ergonomique et évolutive, cette application propose une alternative particulièrement économique par rapport aux dispositifs PTI / DATI standards.

Lors d’une perte de verticalité, le smartphone effectue une pré-alarme (signal sonore ou vibration) pour avertir l’utilisateur qu’un cycle d’alarme va être enclenché. Durant cette phase, l’utilisateur peut se redresser pour annuler l’alarme.

Si la perte de verticalité est confirmée, un SMS est envoyé et une boucle d’appel est effectuée sur les numéros paramétrés au préalable. La boucle d’appel s’interrompt lorsque l’un des correspondants décroche.

A ce moment-là, le smartphone de l’utilisateur passe en mode communication et le haut-parleur s’active afin que la personne puisse communiquer avec son interlocuteur afin de qualifier la situation à distance. Le SMS d’alarme peut aussi contenir la position GPS du téléphone.

Quant au mode tracking, il permet d’émettre de manière cyclique une trame de géolocalisation vers un serveur dédié. Autre intérêt de la solution : elle se rend particulièrement accessible en donnant la possibilité de se télécharger sur des smartphones d’entrée de gamme.

Protection périphérique multi-technologie. Avec Detect 4 U, le français Hymatom s’apprête à commercialiser le premier système de protection périmétrique capable de détecter tous modes de franchissement des clôtures : le franchissement par-dessus la clôture sans la toucher, la coupure du grillage ou son escalade brutale, l’escalade assistée par l’appui discret d’une échelle sur la clôture et le franchissement lent et sans bruit de la clôture – y compris sur des clôtures extrêmement rigides dotées de barreaux.

Pour y parvenir Hymatom combine un nombre impressionnant de technologies de détection. A commencer par la pré-détection vidéo HD sur IP pour mémoriser une action de repérage de la clôture sans déclencher d’alarme mais pour confirmer visuellement toute action de franchissement effectif.

Viennent ensuite les capteurs piézoélectriques qui analysent les vibrations audibles lors de la découpe ou l’escalade d’un grillage. A cela s’ajoutent, des capteurs de contrainte placés en pied de poteau pour détecter l’escalade d’un mur ou d’une grille ainsi qu’un émetteur infrarouge qui crée un faisceau infrarouge afin de repérer les individus qui auraient l’idée de sauter par dessus un mur. Les premiers clients dont les sites font plusieurs kilomètres de long ont été livrés cet été.

Détection d’intrusion intérieur sur caméra Axis. Commercialisé depuis janvier dernier, le logiciel FoxIntruder de Foxstream est une solution de détection d’intrusion en extérieur entièrement embarquée au sein des caméras Axis Communications (Fully Embedded).

Grâce à un puissant algorithme de détection qui s’exécute directement à bord de la caméra et non pas sur un serveur distant, FoxIntruder offre la levée de doute instantanée, une relecture des alarmes via la caméra, un paramétrage rapide et intuitif ainsi qu’un très faible taux de fausses alarmes.

Par ailleurs, FoxIntruder est capable de fonctionner avec de grands logiciels de gestion de la vidéosurveillance comme Milestone ou CamTrace.

La caméra qui étend son champ de vision. Le constructeur suédois Axis Communications (racheté en février par le japonais Canon) lance une bien curieuse série de caméras : les Axis Q61. En effet, ces caméras dôme PTZ intègrent deux technologies originales.

D’une part, la technologie Sharpdome permet de voir 20° au-dessus de la ligne d’horizon de la caméra. Et d’autre part, la technologie Speed Dry qui secoue la caméra pour enlever les gouttes d’eau du dôme. L’avantage est clair : le premier système accroît la surface de vision d’une scène et la seconde évite les déformations de l’image créées par les gouttes de pluie. Des innovations simples mais fort utiles.

Sus aux drones. Avec Spynel-M, le français HGH Systèmes Infrarouges propose une caméra thermique panoramique haute résolution qui agit comme un radar infrarouge. En d’autres termes, la caméra acquiert en continu des images des images infrarouges complètes sur 360°, actualisées à chaque seconde.

De quoi apporter aux sites critiques une sécurité en temps réel contre les menaces autant conventionnelles qu’asymétriques, y compris en ce qui concerne des menaces difficilement identifiables : drones volants, bateaux semi-rigides, hommes rampants…

Très compact (12 cm x 20 cm, 1,2 kg), Spynel-M est susceptible de remplacer jusqu’à 16 caméras thermiques pour couvrir une zone d’un diamètre de 1, 5 km. Peu gourmande en énergie (5 W), cette caméra peut être transportée dans un sac à dos et déployée très rapidement pour être alimentée par batterie solaire.

Contrairement aux radars classiques, Spynel-M est complètement passive et n’émet aucun rayonnement. Elle ne peut pas non plus être brouillée.

En outre, ce capteur bénéficie de Cyclope, le logiciel avancé d’analyse d’images conçu par HGH Systèmes Infrarouges, qui est capable de gérer un nombre illimité de cibles quelles que soient leurs directions, de jour comme de nuit, dans toutes les conditions climatiques.

Cette solution s’adresse en priorité aux sites de production et de stockage de l’énergie, aux ports et aéroports, aux stations de traitement de l’eau…

Vidéophonie sur mobile. Avec Castel SIP, le constructeur français Castel rend la vidéophonie professionnelle accessible depuis un smartphone ou une tablette. En clair, l’utilisateur reçoit ses appels sur directement sur son terminal mobile via les réseaux Wifi ou 3G/4G, notamment lorsqu’il est d’astreinte chez lui.
A partir de là, il peut ouvrir la porte à distance. Ce produit intéresse essentiellement les bâtiments tertiaires et les sites industriels. A cet égard, Castel propose des solutions packagées, prêtes à l’emploi avec portier audio-vidéo en Full IP/SIP ainsi qu’un service d’hébergement sur ses propres serveurs, l’assistance téléphonique gratuite.

Rendre accessible la gestion électronique des clés. Comment gérer ses trousseaux de clés à moindre coût ? Telle est la question que pose Traka Assa Abloy. Sa réponse : grâce à un design robuste et à la technologie RFID des armoires électroniques autonomes de sa nouvelle gamme Traka21.

Finaliste du concours de l’innovation du salon britannique Ifsec 2015, cette armoire embarque jusqu’à 21 trousseaux de clés. Ces derniers sont attachés par autant de porte-clés dotés d’un scellé embarquant une puce RFID afin d’identifier et tracer individuellement chaque trousseau.

Chaque scellé s’insère mécaniquement dans le coffret de l’armoire, un témoin lumineux par LED s’éclaire pour chaque verrouillage. Grâce à la communication électronique entre les scellés RFID et le corps de l’armoire, l’écran tactile en façade affiche l’emplacement de chaque porte-clés en rappelant la couleur du témoin de verrouillage par LED. En un coup d’œil, on peut alors voir quels sont les trousseaux présents.

Bien sûr, l’écran tactile en façade sert également à entrer un code PIN afin d’ouvrir la porte et d’accéder aux trousseaux à scellé. Précisons que ce système autonome, Plug & Play, ne réclame ni réseau informatique et ni PC. En revanche, à l’aide d’une clé USB, il est possible de télécharger un rapport d’activité. Enfin l’armoire comporte des alarmes sonores.

Lecteurs RFID hautement sécurisés. Spécialisée depuis 1996 dans les technologies d’identification sans contact par radiofréquence (RFID), STid lance la gamme Architect, la première gamme modulaire de lecteurs RFID sécurisés alliant liberté et simplicité Mifare.

Cette nouvelle gamme se compose de 4 modules interchangeables : lecteur de badges, clavier, écran tactile et module biométrique… Autant d’éléments qui se connectent en toute simplicité à un cœur RFID commun intelligent.

Ce concept donne la possibilité de faire évoluer l’ensemble des fonctionnalités et des niveaux de sécurité du parc de lecteurs. Il fait face aux nombreux déménagements, aménagements et réaménagements que vivent les entreprises. Un système anti-arrachement par accéléromètre permet également au lecteur de réagir avec précision face à une menace.

Précisons que STid est le premier constructeur RFID à recevoir la Certification de sécurité de premier niveau (CSPN). En outre, les lecteurs Architect exploitent les dernières technologies de puces sans contact Mifare et Legic avec les nouveaux dispositifs de sécurisation des données. Ils permettent d’utiliser des algorithmes de sécurité publics reconnus par les organismes spécialisés dans la sécurité de l’information (ANSSI).

Caméra ultra HD 4K et faible luminosité. Baptisée IPC-HFW81200E-Z, la nouvelle caméra réseau ultra HD 4K à 12 MP de Dahua adopte un capteur 1,8 pouces qui garantit la qualité d’image malgré une faible luminosité. Par ailleurs, ses LED ont une portée maximale de 50 mètres, ce qui contribue à rendre des images nettes dans un environnement blafard ou sombre.µ

De plus, cette caméra adopte une lentille motorisée de 3.1 à 13 mm qui permet de zoomer et de mettre au point automatiquement en même temps. En outre, elle propose des fonctions telles que l’ultra defog (désembuage) ainsi que les détections intelligentes, y compris le tripwire, la détection d’intrusion, le changement de scène, manquant/abandonné, etc. Compacte, cette caméra est facile à installer : une seule vis peut rendre la caméra fixe.

Commentez

Participez à la discussion