Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Nedap France veut accélérer la diffusion de sa plate-forme de supervision AEOS Vidéo

Fort de sa certification CSPN de l'ANSSI, le représentant du constructeur néerlandais dispose d'une solide référence en contrôle d'accès ANSSI Niveau 1 avec le nouveau siège social du ministère de la Défense à Ballard. L'occasion de rappeler que sa plate-forme globale de supervision AEOS est désormais adaptée au marché français, notamment pour la partie Vidéo.

« En France, Nedap est surtout connue pour ses gros systèmes destinés aux grands comptes. Par exemple, 1.000 lecteurs de contrôle d’accès pour couvrir les 400.000m2 du nouveau ministère de la Défense », explique Patrice Denos, directeur de l’activité contrôle d’accès et gestion de la sûreté de Nedap France, créée en 1997, qui réalise un chiffre d’affaires 2014 de 21 millions d’euros et emploie 90 salariés. Nous avons développé une nouvelle solution qui répond aux prescriptions de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI). Il faut dire que Nedap France, représentant du néerlandais Nedap, société créée en 1929 qui emploie 750 personnes pour un chiffre d’affaires de 185 millions d’euros, a également obtenu le Certificat de sécurité premier niveau (CSPN) de l’ANSSI pour l’ensemble de sa solution ( UTL & Lecteur ). Une première en France ! Cette certification lui ouvre des portes dans le privé, comme ce marché de 1 500 lecteurs chez Bouygues Telecom ( tous les sites français ) en cours de déploiement.
A présent, Nedap vise les marchés de plus petite taille mais dont la demande en sécurité est globale. « Grâce à notre plate-forme logicielle AEOS, nous pouvons désormais faire interagir les différents métiers de la sécurité : le contrôle d’accès, bien sûr, mais aussi la détection d’intrusion, la vidéosurveillance et l’interphonie, poursuit Patrice Denos. Par exemple, si l’on détecte une intrusion, on peut mettre en synergie différents métiers de la sécurité et, enclencher l’enregistrement de la scène avec une ou plusieurs caméras de vidéosurveillance… Autrefois, pour réaliser ces opérations et faire interagir les métiers, nous devions proposer un hyperviseur. Ici, les clients disposent d’une solution globale intégrée à un meilleur coût. »
Ici, l’accent a été mis sur la vidéosurveillance, en particulier sur l’ergonomie. Avec la fonction TimeWheel, AEOS permet ainsi de naviguer facilement et rapidement d’un enregistrement à l’autre et de contrôler simultanément toutes les images sur un seul écran. « Depuis le début de l’année, cette plate-forme logicielle bénéficie de nouvelles fonctionnalités indispensables au marché français, reprend Patrice Denos. Notamment la possibilité de fournir aux forces de l’ordre, de façon simple, des enregistrements au format AVI/MP4 ou au format AEOS mais avec un Viewer gratuit (à savoir un logiciel de visualisation, NDLR). »

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion