Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

LGBT+ en entreprise : 53 dirigeant(e)s s’engagent en faveur de l’inclusion

L’association l’Autre Cercle a organisé une « cérémonie des Rôles Modèles LGBT + et Allié(e)s » durant laquelle 95 personnalités éminentes du monde du travail se sont engagées en faveur de l’inclusion au travail des personnes LGBT+. Une première dans une France qui reste en retard sur l’intégration des personnes discriminées.

Pour célébrer la Journée internationale du Coming out qui a eu lieu le 11 octobre, l’association de référence l’Autre Cercle a dévoilé une liste de 95 personnalités, dont une cinquantaine de dirigeants revendiquent des initiatives pour lutter contre la discrimination des personnes LGBT+ dans le monde de l’entreprise. C’est donc un grand jour pour cette association qui œuvre depuis une vingtaine d’années pour l’intégration des personnes LGBT+ (lesbiennes, gays, bisexuel(le)s, trans, queers, non binaires). 

36%-des-francais-sondes-par-boston-consulting-group-voient-le-coming-out-en-entreprise-comme-un-frein-a-leur-carriere

Selon Bostion Consulting Group, 36% des Français sondés voient le coming out en entreprise comme un frein à leur carrière.
© Daniel James / Unsplash

Des figures d’identification

« La visibilité et l’émergence de ces figures d’identification sont un indicateur de l’inclusion des personnes LGBT+ dans une organisation. Sans tomber dans le diktat de la visibilité et du Coming out, le manque de visibilité de ces personnes au sein d’une entreprise peut être symptomatique d’un certain malaise avec ces questions », souligne Alain Gavand, maître d’oeuvre de cette troisième édition de la « cérémonie des Rôles Modèles LGBT + et Allié(e) s ».

La crainte de la stigmatisation

Il faut dire qu’il reste encore du chemin à parcourir pour lutter contre la stigmatisation des personnes LGBT+ en entreprise. En particulier en France comme en témoignent les chiffres de l’étude annuelle du Boston Consulting Group (BCG) consacrée à l’inclusion de ces populations dans le monde du travail. Comparé à l’échelle internationale, où près d’une personne sur quatre (24 %) se revendiquant LGBT+ estime le Coming out en entreprise comme un avantage, cette proportion dégringole à 8 % en France. Et de fait, 36% des Français interrogés durant cette enquête voient le Coming out en entreprise comme un frein à leur carrière. 

Une charte signée par 170 entreprises

Toujours est-il que les employés LGBT+ peuvent compter sur un puissant allié avec l’association l’Autre Cercle. Ne serait-ce que par son initiative de la charte d’engagement LGBT+ signée par plus de 170 organisations parmi lesquelles Accenture, Renault, Schneider Electric et même Orange. À travers cette charte, les entreprises s’engagent notamment à organiser des formations ainsi que des campagnes de sensibilisation des employés pour mieux intégrer les employés LGBT+. Il s’agit également de s’engager à mettre en place des actions en cas de discriminations. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion