Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

La solution d’aide aux enquêtes DATD se déploie chez les gendarmes

Après avoir remporté l’appel d’offre de la Gendarmerie nationale, la solution d’analyse des fadettes DeveryAnalytics Telephony Data vient d’être déployée auprès de 30 000 enquêteurs.

Mutualisation des données entre les commissariats, enrichissement de la base de données ADN… Grâce aux avancées technologiques, de nombreuses enquêtes restées jusqu’alors irrésolues ont pu être élucidées. Pour faciliter le travail de ses enquêteurs, la Gendarmerie nationale a récemment lancé un appel d’offres pour aiguiser ses solutions d’investigations. Ainsi, c’est le fournisseur de technologies Deveryware qui a remporté la mise avec sa solution DATD. Il s’agit d’un logiciel spécialisé dans le traitement des données de téléphonie DeveryAnalytics Telephony Data (DATD). Depuis juin dernier, la solution a fait l’objet d’un déploiement national auprès des 30 000 enquêteurs.

30000-enqueteurs-utilisent-la-solution

La solution DATD est désormais utilisée par 30 000 enquêteurs de la Gendarmerie nationale.
© Deveryware

Les données téléphoniques cruciales pour une enquête

Il faut dire que lors d’une enquête, les données téléphoniques telles que les factures détaillées d’abonnés (les fadettes) et des bornages (trafic sous relais) peuvent s’avérer déterminantes pour récolter des preuves ou établir la culpabilité d’un criminel. Or, l’extraction de ces données et leur analyse génère un volume massif et complexe de métadonnées qu’il faut après décortiquer. 

Extraire et corréler les données

En ce qui concerne DATD, il s’agissait d’alléger les contraintes et de booster les capacités d’investigation des enquêteurs. Pour cela, cet outil d’aide à l’enquête a justement été conçu pour analyser de gros volumes de données issues de la téléphonie fixe et mobile. Il permet entre autres d’analyser les fadettes, le trafic sous antennes relais ou encore les données d’extraction issues de téléphones saisis.

le-logiciel-analyse-les-fadettes

Le logiciel permet d’analyser les factures détaillées des abonnés que l’on appelle également les fadettes.
© Deveryware

Une collaboration avec les gendarmes

Il faut savoir que DATD s’avère le fruit d’une collaboration étroite entre les équipes techniques de Deveryware et les équipes de la Gendarmerie nationale et du ministère de l’Intérieur. Ainsi, à l’issue de l’appel d’offres, les trois équipes ont procédé aux travaux d’adaptation de la solution à l’environnement d’hébergement de la Gendarmerie nationale.

Formation de 300 gendarmes

Ces travaux se sont traduits par la formation de 300 formateurs relais sur tout le territoire, début 2022. En parallèle, les experts ont réalisé des tests pour éprouver la sécurité, les performances et la disponibilité de la plateforme. 

2500 affaires déposées

Depuis son lancement en juin dernier, plus de 2500 affaires ont fait l’objet d’une création de dossier sur la plateforme. À l’avenir, Deveryware planche sur la création de nouvelles fonctionnalités. Il pourrait s’agir de nouvelles sources de données et des algorithmes plus performants de sorte à optimiser le travail d’investigation judiciaire. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion