Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Groupements professionnels : naissance d’Ignes

Domergie, Gimes, Gisel et Sycacel, 4 syndicats de la construction électrique, ont fusionné pour donner naissance à l'Ignes, groupement des Industries du Génie Numérique Energétique et Sécuritaire.

Domergie, Gimes, Gisel et Sycacel, quatre syndicats de la construction électrique, viennent de fusionner pour donner naissance à l’Ignes, groupement des Industries du Génie Numérique Energétique et Sécuritaire. Cette fusion est le  résultat de 18 mois de d’échanges au cours desquels Domergie (Groupement des Industriels de l’appareillage électrique d’installation et de ses applications domotique), le Gimes (Groupement des Industries des matériels électronique de sécurité), le Gisel (Groupement des Industries des appareils électriques autonomes de sécurité) et Sycabel (Syndicat des fabricants d’équipements pour la protection et le support des câbles électriques et de communication) ont travaillé ensemble. De ce travail est donc né un nouveau groupement affilié à la fédération des industries électriques, électroniques et de la communication.

 

> Ignes se fixe pour missions essentielles :

 

– Renforcer la défense des marchés face, par exemple, aux problèmes réglementaires, normatifs, de certification, environnementaux, de contrefaçon et de concurrence déloyale pour renforcer la sécurité des biens et des personnes.

 

– Assurer une promotion collective adaptée aux enjeux et concourir efficacement à la formation des acteurs.

 

– Participer activement à la filière du bâtiment en particulier avec tous les acteurs publics (ministères compétents, régions et autorités locales, organismes de normalisation et de certification, etc.), privés (BE, architectes, acteurs du BTP, opérateurs télécom, fournisseurs d’énergie, installateurs, distributeurs de matériels, utilisateurs et syndics, etc.) et d’autres organismes, en et hors de la filière électrique.

 

– Créer un espace de compétence commun pour le lobbying international.

 

– Etablir des liens structurés entre les acteurs des différentes spécialités du génie des équipements électriques, énergétiques, sécuritaires et numériques  permettant d’engager plus d’actions collectives.

 

> Le nouveau groupement Ignes sera opérationnel au 1er janvier 2011. Jusqu’à cette date, chacun des 4 syndicats continuera à traiter les affaires en cours.

Ignes en quelques chiffres

 

– 75 entreprises adhérentes.

 

– Plus de 2 milliards d’euros de CA sur le marché français concerné.

 

– Environ 15 000 emplois directs.

Commentez

Participez à la discussion