Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Formation sécurité : NCO-MACC1 rejoint le Groupe Claf

Le réseau de formation spécialisé en prévention et sécurité constituera le pôle sécurité du groupe toulousain...

Conformément à son projet de diversification et de croissance, le Groupe Claf va prochainement intégrer NCO-MACC1, organisme de formation en sécurité disposant de plusieurs sites en France et basé à Rochefort en Charente-Maritime. Fondés et présidés par Philippe Maquin, les centres NCO-MACC1 implantés à Échillais (Rochefort, siège social), Vendôme et Bordeaux, sont spécialisés dans les formations en prévention et sécurité. Employant une équipe d’une trentaine de personnes permanentes et réalisant un CA annuel de 2 millions d’euros, le Groupe NCO-MACC1 avait tenté ces dernières années un développement national.

 

« Notre ambition est, plus que jamais, d’actualité et c’est avec l’aide, les moyens, l’expérience, l’implantation et les talents de Claf que nous allons pouvoir parachever notre développement spécialisé sur la sécurité », précise Philippe Maquin, qui sera désormais en charge du nouveau pôle Sécurité du Groupe Claf.  Le rachat est en cours de finalisation et doit prendre effet au début de l’été. Philippe Maquin est, par ailleurs, fondateur et actuel président de l’Union nationale des acteurs de formation en sécurité (l’Unafos, qui compte 65 centres adhérents), et partenaire de la branche des entreprises de sécurité privée. Il devrait continuer à assumer ses responsabilités syndicales à la tête de l’Unafos. Ce rapprochement avec le groupe Claf permet à NCO-MACC1 de rejoindre un groupe spécialiste de la formation, de l’accompagnement et du placement de demandeurs d’emploi en difficulté.

 

À noter que le Groupe Claf vient de réaliser une importante augmentation de capital en faisant entrer la société de gestion OTC Asset Management. Cette opération en fonds propres  intervient moins de six mois après l’entrée de Claf sur le marché libre de NYSE Euronext.

 

> L’entreprise d’origine toulousaine a pour objectifs :

 

– d’assurer le financement d’une croissance organique extrêmement soutenue grâce à un carnet de commandes toujours plus consistant ;

 

– d’accompagner son développement et sa politique de diversification à travers le rachat d’entreprises de formation d’ores et déjà ciblées dans différents  secteurs complémentaires : aide aux personnes, hôtellerie/ restauration, sûreté et sécurité (avec le rachat de NCO-MACC1) ;

 

– d’achever son implantation sur l’ensemble du territoire national pour l’exercice 2011, gage premier d’une efficacité et d’une qualité de proximité.

 

« Ce nouvel élan impulsé à notre entreprise participera à la pleine réussite de notre aventure. Elle est le  fruit d’une implication sans faille de notre encadrement et de l’ensemble de nos collaborateurs au service d’une vision partagée. Et pour accélérer notre stratégie de développement, nous visons une introduction sur le marché Alternext à la fin l’année 2011», précise Arnaud Bertrand, président du Groupe Claf.

 

« À travers cette opération, le groupe Claf va pouvoir financer sa croissance organique et saisir des opportunités de croissance externe, comme c’est le cas avec le rachat en cours de NCO-MACC1,  lui permettant d’enrichir sa gamme de services. Le management nous a convaincu dans sa capacité à mettre en œuvre une croissance soutenue et nous sommes très satisfaits de pouvoir participer au développement du groupe », commente Patrick de Roquemaurel, directeur de participations de OTC Asset Management.

Le groupe Claf : former les personnes en difficulté

 

Créé en 1994, le groupe Claf devrait réaliser en 2010 un chiffre d’affaires d’environ 20 millions d’euros pour une marge nette estimée à plus de 10 %. Pionnière sur le marché de la formation de publics en difficulté, cette société toulousaine, qui compte à ce jour 200 collaborateurs, forme chaque année 1 200 stagiaires, accompagne 10 000 demandeurs d’emploi et insère quelque 15 000 allocataires du RSA.

Commentez

Participez à la discussion