Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Face à l’urgence climatique, Axa Climate forme les Risk Managers

Pour aider les entreprises à se préparer au risque climatique, l’assureur a développé une formation en collaboration avec le cabinet de conseil Arengi. Il s’agit d’apprendre au Risk Managers à anticiper les risques et à adopter les bonnes pratiques.

Considéré comme la première préoccupation par le rapport Axa Future 2022, le risque climatique inquiète de plus en plus les entreprises. Canicules, sécheresses, coulées de boue, inondations, méga feux… Alors que les catastrophes naturelles se multiplient, la compagnie d’assurance Axa Climate a développé une formation pour aider les entreprises à mieux s’y préparer. Conçue en collaboration avec le cabinet de conseil en gestion des risques Arengi, cette formation cible les Risk Managers. Il s’agit de les aider à identifier les scénarios climatiques pour mieux anticiper les risques. 

les-catastrophes-naturelles-se-multiplient

Avec le réchauffement climatique, les catastrophes naturelles se multiplient. © Axa Climate

Sensibiliser les entreprises

Face aux limites planétaires qui découlent du réchauffement climatique, les entreprises doivent remettre en question leur modèle de développement. De fait, la formation dédiée aux Risk Managers souhaite sensibiliser aux enjeux écologiques un maximum d’entreprises en impliquant tous leurs départements : digital, juridique, achats, finance, ressources humaines, communication, marketing, gestion des risques, gestion des installations…

Identifier et anticiper les risques

Concrètement, la formation se déroule en six étapes. Avec l’appui de vidéos, elle passe en revue différentes thématiques comme les risques physiques liés au changement climatique ou encore les risques et les opportunités de la transition bas carbone. Il s’agit également d’informer les entreprises sur les enjeux de la réglementation. Mais aussi de leur enseigner une méthode pour construire leur feuille de route afin d’anticiper les risques et les opportunités liés au changement climatique.

la-formation-propose-une-serie-de-videos

La formation propose une série de vidéos axées sur le risque climatique. © Axa Climate

Comprendre les enjeux de la transition bas carbone

Par ailleurs, la formation identifie certains risques encore sous-estimés. Par exemple, la transition bas carbone devrait entraîner une consommation importante en métaux. Selon Axa Climate, il faudrait en moyenne 80 kg de cuivre pour fabriquer un véhicule électrique, contre 20 kg pour un véhicule thermique. Or le rapport d’Axa estime que le cuivre devrait faire l’objet de fortes tensions d’ici 2050 pour des raisons géologiques et géopolitiques.

Développer les collaborations 

Pour anticiper ces risques, la formation enseigne les bonnes pratiques à adopter par les Risk Managers. Il s’agit par exemple d’apprendre à tisser des liens plus étroits avec les responsables RSE, pour les inclure dans leur vision globale des risques et les accompagner en termes de méthodologie. Outre les responsables RSE, les Risk Managers devront se coordonner avec l’ensemble des postes impactés par le changement climatique : équipes HSE, production, supply chain, facility management, relations investisseurs…

Risk Manager en 2030

Enfin, la formation comprend un chapitre « ressources complémentaires » qui permet d’étudier les évolutions du métier de Risk Manager d’ici 2030. Tout au long du cours, une série de questions permet aux Risk Managers de tester leur niveau de connaissances sur les risques climatiques.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion