les-systemes-de-gestion-de-la-videosurveillance-integrent-de-plus-en-plus-d-ia

Expoprotection : le plein d’innovations en sécurité-sûreté-feu

Salon international créé en France il y a un demi-siècle, Expoprotection est le salon biennal de la prévention et de la gestion des risques. Sa 26ème édition se tiendra du 15 au 17 novembre 2022 au Pavillon 1 du Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris.

Point fort, Expoprotection associe expositions, innovations, conférences et espaces de rencontres, au sein de deux univers complémentaires. À savoir la prévention et la maîtrise des risques professionnels, naturels et industriels (santé, sécurité et bien-être au travail, gestion des risques naturels, industriels et technologiques…).

Et l’univers de la prévention et de la maîtrise des risques en malveillance, lutte incendie et cyberprévention (protection des sites, des personnes, des biens et des informations). Durant trois jours, pas moins de 690 exposants – dont 39 % d’internationaux – vont exposer leurs innovations dont plusieurs premières mondiales.

De quoi attirer plus de 18 000 visiteurs, dont de nombreux dirigeants et directeurs de la sécurité de grandes entreprises, qui viennent s’informer et découvrir les dernières nouveautés en matière de produits, solutions et services sur le marché de la prévention et de la gestion des risques.

controle-d-acces-mains-libres-grace-a-l-ia-au-demonstration-center-de-milestone-a-dubai
Contrôle d’accès mains libres grâce à l’IA au Demonstration Center de Milestone à Dubai. © Agence TCA

Des évolutions technologiques majeures pour la sécurité des entreprises

Véritable révélateur d’innovations, l’édition 2022 d’Expoprotection compte illustrer les tendances majeures sur le terrain des risques malveillance et incendie. Parmi ces tendances notons la montée en puissance de l’intelligence artificielle (IA) dans les systèmes de détection d’intrusion, contrôle d’accès et vidéosurveillance :

  • comptage de personnes,
  • analyse comportementale,
  • reconnaissance sonore,
  • détection automatique d’anormalités,
  • lecture automatique de plaques d’immatriculation,
  • abandon de colis,
  • dépôts sauvages de déchets sur la voie publique…
  • Citons également le désilotage de la donnée.

« Combiner deux technologies comme le contrôle d’accès ou la détection d’intrusion à la vidéosurveillance accroît considérablement l’efficacité de la levée de doute en sécurité-sûreté, analyse Rémy Deutschler, DG France de Milestone Systems, l’éditeur danois de la plateforme ouverte de vidéosurveillance de XProtect, adepte de la convergence des données.

Cette approche combinée peut aussi se révéler fructueuse pour localiser où se déclare un départ de feu, quel type de feu… afin de dimensionner les moyens d’extinction, surveiller que le personnel évacue correctement les lieux… »

Cryptographie : sécuriser les objets connectés (IoT)

Autre tendance : le recours à la cryptographie légère pour sécuriser les objets connectés (IoT) dont le nombre devrait dépasser les 25 milliards d’unités d’ici 2030, selon Statista. Chiffrements symétriques, asymétriques, post-quantiques, homomorphes…

« dans l’expression ‘‘cryptographie légère’’, ce n’est pas le niveau global de sécurité qui est léger mais celui des ressources physiques des IoT dans lesquelles l’algorithme de cryptographie va puiser.

L’algorithme doit alors comporter des calculs mathématiques peu complexes et peu gourmands en énergie, utiliser un espace mémoire restreint et offrir un coût ainsi qu’un temps d’exécution réduits », précise Loïc Ferreira, expert en cryptographie appliquée chez Orange Labs.

Biométrie comportementale

Toujours parmi les tendances, mentionnons la biométrie comportementale, le déploiement du protocole Secure & Smart Communication Protocol (SSCP) en contrôle d’accès. Ainsi que le rôle de l’hypervision ou de la vidéo en sécurité incendie.

Reste que ces évolutions technologiques touchent aussi l’environnement réglementaire et normatif ainsi que les enjeux métiers avec la dronification de la sécurité privée, l’impact de la loi pour un État au service d’une société de confiance (ESSOC) ainsi que l’impact du télétravail dans le contrôle d’accès…

Innovation: IoT et IA

  • Parmi les pépites de l’innovation, la start-up niçoise Akidaia propose un système d’identification autonome plug’n play, sans connexion réseau pour sécuriser et harmoniser tous les accès, même sur site isolé. Les autorisations sont distribuées et gérées à partir d’un numéro de mobile.
  • De son côté, le système d’alerte autonome de la start-up parisienne Artifeel distingue, grâce à l’IA, les entrées et sorties normales des tentatives d’intrusion afin d’enclencher les procédures appropriées.
artifeel-distingue-grace-a-l-ia-les-entrees-et-sorties-normales-des-tentativesd-intrusion-afin-d-enclencher-les-procedures-appropriees Artifeel distingue, grâce à l’IA, les entrées et sorties normales des tentatives d'intrusion afin d’enclencher les procédures appropriées. © Artifeel
Artifeel distingue, grâce à l’IA, les entrées et sorties normales des tentatives d’intrusion afin d’enclencher les procédures appropriées. © Artifeel
  • De même avec la solution tout-en-un Baiam, E3PIC fédère la gestion multi-technique du bâtiment qui combine les métiers de la sureté/sécurité, du confort et de la gestion énergétique, même pour les organisations multi-sites.
  • Pour sa part, le système breveté de la start-up italienne ExpoAlert protège les marchandises dans les entrepôts logistiques avec, d’une part, un objet connecté doté d’un pavé d’affichage, et, d’autre part, une application logicielle. Toute tentative de retirer un bien sans autorisation avertit alors immédiatement le propriétaire. Ce dispositif IoT actualise en temps réel l’état de sécurité des biens protégés sans avoir à recourir à des étiquettes électroniques.

« Nous ciblons la sécurisation des marchandises à haute valeur ajoutée, indique Luca Villa, cofondateur et directeur commercial de la start-up italienne. Notre système s’intègre facilement au sein des processus de sécurisation des marchandises de l’entreprise cliente. »

Des applications de plus en plus ciblées

Avec sa solution Horus Detect & Locate, la start-up lilloise RFence lance une solution « de détection d’intrusion (et prochainement de cybersécurité) par surveillance des ondes radio sur site », explique Victor Samain, son directeur commercial.

Novateur, cet outil protège les sites des intrusions physiques en détectant toutes les ondes radios sur la zone choisie. Le système localise avec précision la présence d’activités suspectes à longue portée sur des sites jusqu’à présent difficile à surveiller. Bien sûr il en envoie l’alerte.

le-systeme-horus-detect-&-locate-de-la-start-up-lilloise-rfence-offre-une-détection-d-intrusion-par-surveillance-des-ondes-radio-sur-site
Le système Horus Detect & Locate de la start-up lilloise RFence offre une détection d’intrusion par surveillance des ondes radio sur site. © RFence

Quant à la start-up marseillaise Smart Proposal, son application de chiffrage et d’édition automatique de documents commerciaux a pour originalité d’avoir été conçue spécialement pour les besoins spécifiques des forces commerciales des entreprises de sûreté-sécurité-feu.

À partir d’une interface unique, Smart Proposal offre le chiffrage des documents, l’édition des offres techniques et commerciales ainsi que le suivi de l’activité commerciale. La start-up verticalise sa solution en trois produits sur les segments de la sécurité humaine, de la sécurité électronique et de la sécurité incendie.

Dans un autre registre, Wisecure Alarm, basée à Velaux (13), facilite l’intervention de l’agent de sécurité le plus proche suite à une alarme au domicile. Sans intermédiaire, le client peut découvrir en temps réel les sociétés de sécurité privée autour du lieu à sécuriser.

L’application déclenche la demande d’intervention, permet d’entrer en relation avec l’agent le plus proche qui procèdera à l’intervention rapide et à la mise en sécurité du domicile. Parmi les fonctionnalités : le suivi de l’agent, la notification de son arrivée, l’interaction, l’édition du rapport avec prise de photos et l’historique détaillé des interventions…

Erick Haehnsen


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.