Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Gaël Lededantec (Akidaia) : « Nous apportons une solution flexible et peu onéreuse »

Interview du PDG-fondateur d’Akidaia, spécialiste dans la gestion et le contrôle des accès aux zones sécurisées. Créée en 2020, cette start-up niçoise vient de lancer sa solution d’identification non connectée avec un boîtier, un back-office et une appli mobile. A voir sur Expoprotection.

fondateur-et-associe-de-nazim-lahlou-gael-lededantec-est-ceo-de-akidaia

Fondateur et associé de Nazim Lahlou, Gaël Lededantec est CEO de Akidaia. ©Akidaia

En quoi votre solution diffère des solutions de gestion et de sécurité des accès ?

Depuis les années 1990, il existe deux grandes familles de systèmes pour sécuriser les différents types d’accès. À commencer par les solutions qui sont autonomes comme les digicodes, peu onéreux et faciles à installer mais limités en termes de sécurité. Puis, on trouve des solutions connectées, toutes à base de lecteurs. Plutôt basiques, ces systèmes vont récupérer un identifiant provenant d’un badge, d’une appli mobile, ou même d’une empreinte digitale. Cet identifiant est ensuite envoyé par le réseau vers une centrale qui en vérifie la légitimité dans sa base de données. Ces systèmes réclament une infrastructure de réseau local qui, bien que chère à installer, est vulnérable aux cyberattaques… Face à cette situation, nous avons élaboré une solution qui réunit les bénéfices de ces deux familles de contrôle d’accès. Et c’est ce qui constitue notre facteur différenciateur.

Plus précisément ?

Notre solution se veut agile comme les digicodes et sécurisée comme les dernières générations de lecteurs de badge de contrôle d’accès. Et nous y parvenons car l’installation s’effectue en cinq minutes, que ce soit sur des portails, des barrières ou des portes électrifiées. En outre, notre solution qui est totalement non connectée. Elle ne nécessite qu’une activation du Bluetooth pour que notre carte électronique et le téléphone communiquent entre eux. Côté administrateur, il y a un back-office qui distribue les accès à partir d’un simple numéro de téléphone. Arrivée à proximité, la personne qui aura reçu au préalable une autorisation d’accès pourra ouvrir la porte avec son smartphone.

ce-boitier-d-identification-contient-une-carte-electronique-qui-communique-avec-n-importe-quel-smartphone

Ce boitier d’identification contient une carte électronique qui communique avec n’importe quel
smartphone. © Akidaia

Quelles est la grande force de ce système ?

Akidaia se démarque particulièrement sur les enjeux de sécurisation de sites isolés. C’est en effet le système de validation et de cryptographie fonctionnant sans connexion qui nous permet d’ouvrir de nouveaux usages liés à la sécurité des industriels… Mais aussi des établissements recevant du public/travailleurs, comme Veolia Eau, la CCI Nice Côte d’Azur, Vinci Construction, Team Henri Fabre ou encore la Ville de Vence.

 

Propos recueillis par Maxence Rysmann

Commentez

Participez à la discussion