Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

EPI : Lafont prépare sa révolution sur le segment du vêtement multinormes

Pour prendre un avantage concurrentiel, la marque française a passé un accord avec l'espagnol Santanderina qui lui permet d'alléger ses EPI.

C’est la tendance : les Équipements de protection individuels (EPI) cherchent désormais à répondre simultanément à un nombre croissant de normes et de fonctionnalités : résistant aux flammes, aux acides et même à l’arc électrique… Citons, entre autres, Abisco Sécurité, Blacklader, Dassy, Sioen… Si ces produits se multiplient, ils conservent néanmoins un sérieux handicap : leur poids. En effet, celui-ci avoisine, en moyenne, 350 g/m². Un réel obstacle au confort au travail.
Ce qui a mis la puce à l’oreille du français Lafont, filiale du groupe d’origine suédoise Kwintet (CA 20104 : 600 millions d’euros) qui opère les marques Fristads Kansas, Wenaas, Bragard, Clinic Dress, Djupvik, Acode et B&C. La semaine dernière, Lafont a a annoncé la conclusion d’un accord de partenariat avec un fournisseur espagnol, Santanderina. Cette entreprise a développé un textile multirisques intégrant de la viscose. Un avantage décisif puisque cette matière lui confère, outre un toucher beaucoup plus doux qu’habituellement, un allègement considérable du textile à près de 250 g/m². Lafont bénéficiera donc de l’exclusivité en France de ce produit. D’abord pour le marché de l’industrie – à compter du 1er janvier 2016 – puis pour le secteur du BTP, lorsqu’une version haute visibilité aura été développée.
Marque historique dans le vêtement de travail et les EPI fondée en 1844, Lafont entend, avec cette innovation, consolider ses positions sur un marché français très concurrentiel où les prix restent très disputés et les marges relativement faibles. Le fabricant estime que cette nouvelle étape de l’EPI multinormes et multirisques réduira considérablement le nombre d’acteurs, seules les entreprises les plus solides pouvant se permettre des investissements conséquents sur ce segment.

Erschkine Lukachewski

Commentez

Participez à la discussion