Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Dräger récompensé pour son détecteur multigaz aux Palmarès technologiques de la revue « Mesure »

A l'occasion des 24èmes Palmarès technologiques organisés par le célèbre magazine de l'instrumentation industrielle, le détecteur multigaz X-pid 9000/9500 de Dräger a été primé dans la catégorie « Analyse industrielle ».

Le X-pid 9000/9500 de Dräger est un détecteur portable qui mesure en continu la concentration des composants organiques volatiles (COV) présents dans les atmosphères de travail. Rappelons que le benzène, le butadiène et d’autres COV sont cancérigènes même à de très faibles concentrations. D’où l’intérêt de ce dispositif de mesure sélective de gaz car il se révèle particulièrement pratique lorsque des contrôles de substances toxiques doivent être effectués fréquemment. En effet, la mesure sélective des gaz est nécessaire car, souvent, d’autres gaz et vapeurs sont aussi présents. Le Dräger X-pid offre alors des temps de test courts et des résultats fiables.

Deux modes de mesure

​Le mode « Seeker » est une mesure à large bande permettant d’effectuer des tests préliminaires et de localiser les points de mesure. Il offre une mesure continue et directe de la concentration totale de tous les COV présents. Ce mode équivaut à l’utilisation d’un détecteur monogaz PID classique. Quant au mode « Analyse », il fournit une mesure sélective pour la surveillance de composés toxiques spécifiques. Ces composés cibles prédéfinis peuvent ainsi être mesurés avec précision en quelques secondes. Ce mode est alors similaire aux analyses par chromatographie en phase gazeuse réalisées en laboratoire. Le mode de mesure sélective « Analyse » repose sur une technologie de séparation des différents composés présents dans les mélanges gazeux. Cela permet d’effectuer une mesure spécifique de benzène, même si d’autres COV comme le toluène et le xylène sont également présents à des concentrations élevées. Les interférences pour le benzène sont réduites au minimum, ce qui évite les faux-positifs et les fausses alarmes.

De faibles limites de détection

​Les concentrations de composés toxiques dans l’air sur le lieu de travail ne doivent pas dépasser les valeurs limites moyennes d’exposition (VLEP). Les VLEP des vapeurs cancérigènes comme le benzène doivent être alors calculées dans la plage basse des ppb (parties par milliard) aux ppm (parties par million). A cet égard, le X-pid 9000/9500 réalise ses mesures dans cette plage de concentration et détecte le benzène à partir de 50 ppb. ​Le X-pid 9000/9500 ne nécessite aucune préparation; il est prêt à l’emploi après une courte phase de pré-chauffage. La mesure sélective en mode « Analyse » ne prend que quelques secondes. Une simple pression sur un bouton permet de lancer une mesure de benzène, qui ne prend que 30 secondes. L’appareil est prêt à effectuer une nouvelle mesure du benzène au bout de 60 secondes. Ce qui est d’autant plus rapide que cet appareil effectue la mesure simultanée de plusieurs composés, comme le benzène et le butadiène.

Une manipulation intuitive avec l’application mobile

​Une application mobile installée sur un smartphone antidéflagrant fourni avec l’appareil permet de contrôler l’unité de mesure et de traiter les données de mesure. Le grand écran tactile et l’interface utilisateur familière permettent une utilisation simple et intuitive. Aucune connaissance préalable ou formation approfondie n’est requise. ​Le dispositif de mesure de gaz est basé sur les technologies de chromatographie en phase gazeuse (GC) et de détection à photo-ionisation (PID). L’utilisation de ces technologies est rependue dans les laboratoires et sont très largement acceptées en raison de leurs performances analytiques. Avec le X-pid 9000/9500, ces technologies sont directement disponibles dans la zone dangereuse de n’importe quel site de production.

Erick Haehnsen

Commentez

Participez à la discussion

Suivez-nous