Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Délinquance et criminalité en 2011 | Forte hausse des cambriolages dans le résidentiel

Selon le ministère de l'Intérieur, la délinquance générale aurait baissé de 0,34 % soit de près de 12 000 faits. Depuis 2007, cette délinquance générale a baissé de 7,8 % soit de 290 000 faits.

Mardi 17 janvier, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a présenté les statistiques 2011 de la délinquance globale (tous les faits de criminalité et de délinquance parvenus à la connaissance de la police et de la gendarmerie, que ce soit à la suite de plaintes ou à leur initiative propre) pour l’année 2011. A l’occasion de son intervention, le ministre a souligné que pour la neuvième année consécutive, la délinquance globale a diminué. Selon le ministère, elle aurait baissé de 0,34 % soit de près de 12 000 faits. Depuis 2007, cette délinquance générale a baissé de 7,8 % soit de 290 000 faits. Et depuis 2002, elle a baissé de 16,47 % soit de 678 000 faits.
La délinquance de proximité (coups, agressions et vols sous les diverses qualifications pénales), quant à elle, aurait baissé en 2011 de 4,15 % soit 60 000 faits. Depuis 2007, elle a baissé de 20 % soit 364 000 faits. Depuis 2002, elle a baissé de près de 40 %.
Les atteintes aux biens ont diminué de 1,74 % soit 38 000 faits. Depuis 2002, la baisse est de 30 %. A cette rubrique, cependant, un point noir : si le nombre de cambriolages de locaux industriels et commerciaux a baissé de 11 %, en revanche, le nombre des cambriolages de résidences secondaires et principales a augmenté de 16 %. Tendance enregistrée depuis deux ans. Pour le ministre, « cette évolution tient notamment aux raids qui sont commis par les équipes de malfaiteurs venus de l’étranger, notamment d’Europe centrale et orientale. Cela m’a entraîné à demander à la Commission européenne, la mise au point d’un plan spécifique animé par Europol et Eurojust. Cette criminalité est en effet, transnationale. De surcroît, plusieurs pays voisins du nôtre sont touchés de la même façon ».
De leur côté, les atteintes violentes à l’intégrité physique se stabilisent. L’augmentation est de 0,1 %. Depuis 2002, l’augmentation est de 22,8 %.
Sources : ministère de l’Intérieur-ONDRP.
En savoir plus
 Bulletin annuel de la criminalité et délinquance enregistrées en 2011 (Source : ONDRP).
> Bilan cartographique : partie 1 et partie 2

Commentez

Participez à la discussion