Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Contrôle d’accès : un cylindre détecte les clés copiées illicitement

Présenté par Abus, le cylindre Bravus Magnet embarque des aimants intelligents capables de repérer une clé non autorisée ou copiée illégalement.

Pour lutter contre les cambriolages, le spécialiste en matériel de sécurité préventif Abus dévoile un nouveau cylindre de sécurité. Baptisé Bravus MX Magnet Pro Cap, ce nouveau modèle certifié SKG*** se sert d’une technologie à aimants intelligents couplée au système Intellitec, capable de détecter une clé copiée illégalement. Cette solution s’adresse aux entreprises, bâtiments commerciaux et publics. 

le-cylindre-est-livre-avec-un-jeu-de-trois-cles

Le cylindre est livré avec un jeu de trois clés, framboise, bleue saphir et noire.
© Abus

Lutte contre les clés illicites

Il faut dire que « le cylindre de porte est souvent le point faible par lequel les cambrioleurs pénètrent rapidement dans un logement ou un local. Un système de verrouillage performant est donc indispensable pour réduire les risques d’effraction », estime le fabricant. Outre le crochetage des serrures, le secteur du contrôle d’accès est désormais confronté à un nouveau risque, celui des copies illégales de clés. Notamment via une imprimante 3D. D’où l’intérêt d’un cylindre qui empêche l’utilisation de clés non autorisées et détecte les clés contrefaites. 

Une technologie magnétique

Pour cela, le cylindre Bravus combine deux technologies : d’une part, des aimants intelligents, de l’autre, le système multidimensionnel breveté Intellitec « qui vérifie la géométrie exacte et la position de la pointe Intellitec sur la clé », indique le fabricant. En d’autres termes, la clé bénéficie d’un marquage Intellitec repéré automatiquement par les aimants. En cas d’absence de cette pointe, le système reconnaît tout de suite que la clé a été copiée illicitement. Ce système, également efficace contre le perçage, la fracturation et le crochetage, bénéficie d’un brevet exclusif jusqu’en 2038.

Un code couleur pour les autorisations de verrouillage

Pour en faciliter l’utilisation et l’attribution des accès, le cylindre est livré avec trois clés réversibles. Leur particularité : chaque clé dispose d’une tête de clé de couleur framboise, bleue saphir ou noire. Ce système chromatique fait figure de codage couleur des autorisations de verrouillage. « Les têtes de clés colorées permettent de les distinguer au premier coup d’œil pour identifier les droits d’accès dans les bâtiments professionnels » explique le fabricant. Pour étendre le nombre d’autorisations, il est possible de commander six autres couleurs,  jaune, orange, turquoise, bleu clair, vert réséda et gris anthracite.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion