Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Clearance et Thales sécurisent le trafic aérien de drones à Lilles et Rennes

Dans le cadre du programme U-Space Together pour la gestion du trafic aérien en France, Clearance et Thales ont unifié leurs plateformes pour permettre aux télépilotes de drones de soumettre plus facilement leur plan de vol aux autorités aériennes.

Avec la multiplication des drones dans l’espace aérien ces dernières années, le risque de collision inquiète le secteur de l’aéronautique. C’est pourquoi en 2019, la Direction des services de la navigation aérienne (DSNA) a lancé le programme U-Space Together. Cette initiative consiste à permettre à la France de développer des solutions de gestion du trafic aérien. Dans ce cadre, deux partenaires de l’U-Space Together, Clearance et Thales, viennent de mettre au point une solution interopérable aux aéroports de Lille et Rennes. 

visualisaiton-d-une-mission-sur-la-plateforme-clearance-et-thales

Visualisation et analyse réglementaire d’une mission sur la plateforme Clearance et Thales. © Clearance

Une plateforme unifiée

Il faut dire que dans le périmètre des aéroports, les pilotes de drones dépendent d’une réglementation très stricte  afin d’éviter les collisions. Ils doivent ainsi indiquer leur plan de vol aux services de la navigation aérienne et aux préfectures. Pour les y aider, les ingénieurs de Clearance et de Thales ont interconnecté leurs plateformes. En résulte une plateforme unifiée, la solution TopSky – UAS Airspace Manager de Thales, sur laquelle les télépilotes peuvent soumettre en quelques clics leur plan de vol et obtenir une autorisation.

Une carte du trafic aérien

Concrètement, les télépilotes déposent les informations relatives à leur plan de vol sur la plateforme. Cette dernière affiche une carte qui géolocalise l’ensemble du trafic aérien. Ce qui permet aux pilotes d’évaluer la compatibilité de leur vol selon les contraintes locales, comme les agglomérations, les bulletins aériens (NOTAMs), les réserves naturelles ou encore les sites interdits à la prise de vue. De quoi se donner très vite une idée de la faisabilité d’un vol. 

Une interface graphique ergonomique

Ensuite, la plateforme TopSky – UAS Airspace Manager transmet les données du vol aux contrôleurs aériens de Lille Lesquin et aux services de la préfecture du Nord. Ces derniers bénéficient d’une interface graphique qui facilite l’étude du plan de vol, en vue de donner leur autorisation ou non, du vol aux alentours de l’aéroport. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion