Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

BTP : Une résine d’injection respectueuse de la santé

Le fabricant Fischer a mis au point une résine d’injection polyvalente. Contrairement aux produits équivalents sur le marché, cette dernière ne contient pas de peroxyde de benzoyle, un produit chimique nocif pour la santé des ouvriers et artisans.

Sur le chantier, certains produits comme les résines de fixations pour les scellements exposent les artisans à un risque chimique dangereux. C’est pourquoi le fabricant Fischer a développé une résine d’injection exempte de substances nocives comme le peroxyde de benzoyle, couramment utilisé pour ce type de produit. Ainsi, la FIS V Zero mise sur des composants respectueux de la santé et de l’environnement sans pour autant perdre en efficacité grâce à un procédé de durcissement breveté. 

cette-resine-d-injection-permet-le-scellement-de-fer-a-beton

Cette résine d’injection sert notamment au scellement de fers à béton ou à la fixation de garde-corps. © Fischer

De nombreuses applications

Cette résine polyvalente a été conçue pour toutes les actions qui requièrent une fixation chimique courante dans le BTP. Ainsi sert-elle à sceller les fers à béton, fixer les garde-corps, stores bannes, mains-courantes, éléments de charpente ou de constructions métalliques, équipements de jardins, cuisines et sanitaires… 

la-resine-resiste-au-feu-selon-la-classification-r10

La résine résiste au feu selon la classification R10.
© Fischer

Un durcissement en une heure

En cas d’incendie, la résine bénéficie d’une résistance au feu de classification R120, et dispose d’Évaluations Techniques Européennes (ETE) pour le béton fissuré et non-fissuré, la maçonnerie creuse et pleine ainsi que la reprise de fers à béton. Côté résistance, le produit tient à des températures variant de -10°C à 40°C. Il faut compter 60 minutes à une température de 22 °C pour que le durcissement soit effectif. 

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion