Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Bruit au travail | 39 % des actifs gênés

Tous les travailleurs ne sont pas concernés au même titre par ce type de nuisance : 57 % des ouvriers éprouvent de la gêne, 36 % des employés, 28 % des cadres supérieurs et professions intermédiaires...

Si on en croit les résultats d’un sondage Ipsos * réalisé dans le cadre de la 14e Journée nationale de l’audition (JNA), le bruit sur le lieu de travail gênerait 39 % des actifs français. Tous les travailleurs ne sont pas concernés au même titre par ce type de nuisance : 57 % des ouvriers éprouvent de la gêne, 36 % des employés, 28 % des cadres supérieurs et professions intermédiaires. Par ailleurs, l’environnement jour un rôle :

– 71 % de gêne sur un chantier de construction,

– 51 % dans un open space de bureaux ou une plate-forme téléphonique,

– 47 % dans un atelier de production,

– 18 % dans un restaurant d’entreprise.

Le sondage révèle également que 56 % des actifs interrogés ne subissent aucun contrôle auditif dans le cadre de leur activité professionnelle alors que, comme le souligne l’association JNA, « le bruit au travail accroît de 24% le risque d’accident avec arrêt de travail et serait à l’origine de 20 % des cas de surdité chez l’adulte ».

Enfin, « les troubles ressentis à cause du bruit vont de la fatigue (58 %) à l’irritabilité (51 %), voire aux acouphènes (39 %) ou aux migraines (37 %) ».

* Sondage réalisé entre le 14 et le 17 janvier, à partir d’un échantillon de 992 personnes choisies selon la méthode des quotas.

Source : AFP

Commentez

Participez à la discussion


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.