Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Sûreté et sécurité

Aiphone rajoute le Wifi à Jo, son portier vidéo

En déplacement à l’étranger ou au bureau, l’utilisateur de cet interphone vidéo visualise sur l’écran de son smartphone le visage de ses visiteurs. Comme avec sa console sans fil, il peut choisir de lui parler et de lui ouvrir la porte ou tout simplement l’ignorer.

 

Visage d'une visiteuse sur l'écran du portier vidéo

La vidéo du porteur s’affiche aussi bien sur l’écran du moniteur que sur son smartphone. © Aiphone

Le constructeur japonais Aiphone, poids lourd sur le marché des portiers vidéo, donne un coup de jeune à Jo, son modèle phare, en lui ajoutant le mode Wifi. Résultat, les utilisateurs peuvent, depuis leur bureau ou à leur hôtel, répondre à distance à un livreur ou à toute autre personne qui sonne à leur porte. A l’instar des autres produits d’Aiphone, cette nouvelle génération est distribuée uniquement par un réseau de distributeurs et d’installateurs. Elle se compose de plusieurs éléments. A savoir, une platine de rue qui diffuse les images collectées par sa caméra intégrée sur un moniteur intérieur. Lequel se présente sous la forme d’un écran tactile 7 pouces sans fil et sur lequel s’affiche le visage du visiteur.

Huit smartphones peuvent s’y connecter

A l’aide de boutons, l’utilisateur peut engager ou non le dialogue avec lui, commander l’ouverture d’une ou de deux ouvertures, par exemple le portail puis la porte d’entrée, ou encore enregistrer les scènes. Ce qui permet quand on est absent de vérifier l’arrivée de la femme de ménage ou de tout autre visiteur. Le système autorise en mode enregistrement 10 appels vidéo et audio maximum. Il est possible d’augmenter cette capacité grâce à une carte micro SDHC jusqu’à 1 000 appels. Grâce à l’ajout du wifi, ces différentes fonctions (visualisation du visiteur, ouverture de la porte, visualisation de la platine de rue, etc) sont désormais accessibles depuis un smartphone qu’il soit sous iOS ou sous Android. Il est même possible de connecter au portier vidéo jusqu’à huit smartphones. A condition de télécharger l’application correspondante et d’affecter à chaque appareil un code unique. En respect du Règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD), le constructeur Aiphone n’oblige pas l’utilisateur à créer de de compte. Mieux encore, en cas de déménagement, il est possible de supprimer tous les smartphones appairés.

Eliane Kan

Commentez

Participez à la discussion