thomas-jensen-lors-de-la-presentation-de-sa-vision-strategique-a-dubaï-en-octobre-dernier

Thomas Jensen (Milestone Systems) : « Les principes de la technologie responsable s’appliquent à tous nos clients dans tous les pays »

thomas-jense-pdg-de-milestone-systems
Thomas Jensen, PDG de Milestone Systems. © Agence TCA

Pouvez-vous nous rappeler les grands chiffres qui décrivent votre groupe ?

Nous réalisons un chiffre d’affaires de 143 millions d’euros (1,1 milliard de couronnes danoises) et nous employons environ 1 200 salariés. Milestone compte plus de 100 000 clients. Au total, nous comptons plusieurs millions d’installations de vidéoprotection dans le monde.

Dans quelles zones géographiques vous exercez principalement vos activités ?

Nous réalisons 54 % de nos ventes aux Etats-Unis. Viennent ensuite le marché européen et l’Asie. Mais nous n’opérons pas en Chine car le marché se caractérise par une compétition trop axée sur les prix et par des problèmes en lien avec le respect de la propriété intellectuelle.

Dans la stratégie de développement que vous exposez, vous mettez l’accent sur votre notion de responsabilité sociétale. Pourquoi ?

Cette notion de responsabilité est croissante, non seulement en Europe mais aussi aux États-Unis. Cette responsabilité est renforcée avec les usages de l’intelligence artificielle en vidéoprotection. Notamment avec la reconnaissance faciale. Mais la responsabilité sociétale, c’est vraiment un sujet européen. C’est aussi notre obligation.

Quels sont alors les changements attendus ?

Les évolutions majeures en matière de vidéoprotection portent essentiellement sur l’analyse, l’accès aux données et le cloud. Dans ce contexte, le plus grand changement concerne l’analyse prédictive qui indiquera ce qu’il va se passer dans le futur. En particulier en ce qui concerne le trafic routier où l’on pourra prédire qu’il y aura un accident.

Qu’en est-il de la prévention du meurtre ou des attaques terroristes ?

Nous aimerions avoir cette prédiction mais nous n’en disposons pas.

Et la détection du port d’armes à feu ?

Un de nos partenaires technologiques en dispose.

L’intelligence artificielle impacte-t-elle votre modèle économique ?

Non. Mais elle impacte nos technologies. Ce qui nous aide à créer de nouveaux usages. Par exemple, nous lançons une nouvelle offre verticale dans le domaine de la santé afin, par exemple, de détecter qu’un patient est tombé. Dans cette démarche de répondre à des usages spécifiques, nous lançons une offre sur mesure pour les hôtels et casinos. Dans le premier cas, il s’agit de pallier la pénurie de personnels soignants en optimisant leur charge de travail. Dans l’autre cas, il s’agit de repérer les personnes affectées par l’addiction au jeu afin de les protéger.

thomas-jensen-lors-de-la-presentation-de-sa-vision-strategique-a-dubaï-en-octobre-dernier
Thomas Jensen lors de la présentation de sa vision stratégique à Dubaï en octobre dernier. © Agence TCA

Milestone se bâtit sur un modèle commercial de vente indirecte. Or vous avez annoncé une réduction drastique du nombre de vos partenaires. Qu’en est-il ?

Nous ne voulons travailler qu’avec des partenaires qui s’engagent majoritairement avec Milestone et qui respectent nos valeurs fondamentales. En effet, le nombre de partenaires dans le monde passe de 11 000 à 3 500. Notre principale préoccupation est la confiance : nous pensons que les gens ont le droit de se sentir en sécurité, en sachant qu’ils peuvent faire confiance à la façon dont nous développons et utilisons la technologie. La confiance est indispensable pour que les gens et les entreprises investissent dans la technologie et l’utilisent. Et s’ils ne l’utilisent pas, la société ne profitera pas des nombreux avantages qu’elle peut apporter aujourd’hui et demain.

Avec son approche réglementaire, l’Europe peut-elle donner le ton d’une nouvelle forme de sûreté et de sécurité dans le monde ?

Oui. L’Europe peut véritablement donner le ton en matière de responsabilité dans l’industrie technologique mondiale. Par exemple, avec le RGPD et la future loi sur l’intelligence artificielle, l’Union européenne montre l’exemple en matière de protection des droits fondamentaux, tels que le droit à la vie privée. Bien que le RGPD soit peut-être arrivé trop tard et puisse être compliqué à mettre en œuvre pour les entreprises et les gouvernements, un dialogue accru avec les leaders technologiques peut aider à éviter cela pour les futures règlementations. Chez Milestone, nous sommes ouverts à un dialogue accru avec les décideurs politiques afin de garantir une législation pertinente et significative, bien équilibrée, qui donne des directives claires, protège les droits fondamentaux tout en permettant aux sociétés de bénéficier des avantages de la technologie moderne.

Comment votre entreprise, peut-elle contribuer à renforcer la souveraineté de l’Europe en matière de sécurité et de technologies de sécurité européennes ?

Par l’innovation dans la technologie vidéo intelligente qui permet d’assurer la sécurité des populations et des entreprises. De même, nous abordons la vidéo au-delà de la sécurité pour aider les infrastructures critiques telles que la gestion des villes, du trafic et les soins de santé. Nous pensons qu’il est de notre devoir de soutenir la responsabilité en ce qui concerne la manière dont la technologie est développée, vendue et utilisée. Cette notion de responsabilité sociétale est en train de devenir une licence d’exploitation et nous sommes prêts à la soutenir.

Expliquez-nous en quoi sûreté et sécurité (à l’européenne) doivent nécessairement rimer avec éthique ?

Le véritable enjeu ici est la confiance. Chez Milestone, nous considérons qu’il est de notre devoir envers la société que les gens puissent avoir confiance dans les produits que nous développons, que nos partenaires vendent et que les clients utilisent de manière responsable.

Comment les contraintes éthiques peuvent-elles devenir un facteur de développement commercial à l’export ?

Notre priorité est la responsabilité. En fait, elle est au cœur de notre stratégie. Il est impératif pour nous d’honorer cet engagement, même si cela a un impact négatif sur les revenus à court terme. C’est pourquoi nous travaillons continuellement à l’évolution de nos principes et de nos actions pour une technologie responsable.

Propos recueillis par Erick Haehnsen


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.