Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Accidents du travail : les incitations financières aideraient à réduire la sinistralité

Un rapport de l'Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail montre que les aides financières attribuées aux entreprises qui s'impliquent dans la prévention des risques professionnels contribuent efficacement à réduire la sinistralité.

Un rapport de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (EU-OSHA) montre que les aides financières attribuées aux entreprises qui s’impliquent dans la prévention des risques professionnels contribuent efficacement à réduire la sinistralité.

Selon ce document, « on assiste à un intérêt croissant pour ces incitations économiques comme instruments visant à motiver les organisations à investir dans la SST, parce que les suites réglementaires à donner ne sont, souvent, pas suffisantes pour les persuader de l’importance de la SST. Les incitations économiques peuvent compléter les dispositions réglementaires dans la mesure où elles stimulent les organisations au niveau financier et plaident en faveur d’une SST efficace auprès des dirigeants d’entreprise de tous les États membres ».

> Pour appuyer sa démonstration, le rapport cite
plusieurs études de cas.

Dans le secteur allemand de la boucherie, les entreprises participantes ont connu une baisse de plus de 25 % des accidents avec arrêt depuis l’introduction du programme d’incitation en 2001.

Parmi les entreprises polonaises qui ont introduit un système subventionné de gestion de la SST, 70 % ont recensé moins d’accidents et ont bénéficié de primes d’assurance moins élevées, alors que 50 % ont déclaré posséder moins de travailleurs travaillant dans des conditions dangereuses.

  En Italie, l’Institut national d’assurance contre les accidents du travail subventionne les crédits bancaires afin de stimuler les investissements en matière de SST dans les PME ; les entreprises participantes ont connu une baisse estimée entre 13 et 25 % des accidents par rapport aux entreprises comparables.

Grâce à un programme allemand d’incitation en termes d’assurance santé, les indemnités de maladie et l’absentéisme ont baissé considérablement au sein des entreprises lors de l’introduction d’un système moderne de gestion de la santé.

Le programme néerlandais de subvention des investissements dans de nouvelles machines et de nouveaux équipements respectueux de la SST a amélioré les conditions de travail dans 76 % des entreprises (40 % des employeurs ont déclaré que les nouveaux équipements étaient extrêmement avantageux, contre 36 % qui ont déclaré qu’ils étaient raisonnablement avantageux).

> Le résumé du rapport est consultable ici

Commentez

Participez à la discussion