Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Vidéosurveillance : minidôme chez Aasset

La caméra ASTCD105VPIX d’Aasset se présente sous forme d’un minidôme très discret antivandale, dont la coque transparente en polycarbonate qui protège la caméra peut supporter une pression supérieure à une tonne…

La caméra ASTCD105VPIX d’Aasset se présente sous forme d’un minidôme très discret antivandale, dont la coque transparente en polycarbonate qui protège la caméra peut supporter une pression supérieure à une tonne. Dans son boîtier étanche IP66, en aluminium moulé, cette caméra peut être installée en intérieur ou en extérieur et résister aux actes malveillants. En outre, elle intègre un système de détection de mouvement, une fonction jour/nuit, la fonction WDR (Wide Dynamic Range) et offre une bonne sensibilité. La commande « Setup » affiche un menu (OSD) dans l’image qui sert à sélectionner les paramètres de la caméra. Il comprend trois pages de sélection. La première concerne les réglages de base : résolution (choix entre mode entrelacé ou progressif), contrôle automatique ou manuel de la balance des blancs, contrôle automatique du gain (AGC) et filtre de réduction de bruit. La page suivante autorise l’identification de la caméra avec un nom de 8 caractères, le mode jour/nuit pour améliorer la sensibilité, la synchronisation, la détection de mouvement avec possibilité de régler la zone de détection, la compensation de contre-jour, l’exposition automatique en situation d’ombre ou de pleine lumière. La dernière page est consacrée à l’effet miroir, au gel d’image qui, grâce à un compteur de répétition, permet de capturer les images par intervalle à une cadence programmable de 0 à 255 images, au réglage de la netteté, à l’élimination du papillotement (flicker), à la remise à zéro usine (reset usine) et à l’affichage du firmware de la caméra. Dotée d’un capteur CMOS 1/3 de pouce (742 x 554) sans effet « smear » (raie verticale sur point lumineux), associé à un processeur Pixim qui permet d’atteindre une dynamique de 120 dB. Cette fonction appelée WDR permet de traiter les fortes et basses lumières qui apparaissent, notamment dans les situations de contre-jour. Concrètement, elle permet d’avoir simultanément le premier plan et le fond convenablement exposés. L’ASTCD 105VPIX est doté d’un système de détection de mouvement paramétrable sur 4 zones différentes.

Commentez

Participez à la discussion