Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Risques industriels et environnementaux

Une solution vidéo Geutebruck ultraperformante dans le Grand Casino de Baden

Le Grand Casino de Baden a installé la solution IP de Geutebruck, équipée d'un disque dur de stockage de 320 To...

Pour que la fête continue, malgré les travaux de modernisation importants et complexes de ses équipements sécuritaires, le Grand Casino de Baden a dû installer la solution IP de Geutebruck, une solution ultraperformante, bien que simple d’utilisation, et équipée d’un disque dur de stockage de 320 TB, et ce sans interruption des activités. Depuis deux ans, cette solution fonctionne à la grande satisfaction de toutes les parties prenantes du projet et attire l’attention des responsables de la sécurité d’autres casinos.

36 caméras et 300 To

Lorsque le Grand Casino de Baden a décidé, il y quelques années, de changer d’installation pour élargir son système de sécurité, le choix s’est porté sur une solution vidéo IP de Geutebruck. Honegger System Technick, partenaire de distribution de longue date de Geutebruck, était responsable de la planification et de l’exécution, et a fait la preuve de ses compétences techniques : le nouveau concept sécuritaire permet, pour la première fois, d’installer dans un casino suisse 36 caméras de 1,3 mégapixel sans compromettre la sécurité et le confort lors de la manipulation des données générées. Par rapport aux caméras analogiques traditionnelles, les caméras mégapixel offrent une résolution presque trois fois plus élevée et, par conséquent, une excellente qualité d’image. Cependant, le revers de la médaille est la quantité de flux de données.
Suite au décret de la commission suisse chargée de la sécurité dans les casinos, les tables de jeu doivent être surveillées en permanence avec un taux de 25 images par seconde et une durée de stockage des données d’au moins vingt-huit jours. Cela entraîne des volumes de données dont le stockage n’était jusque maintenant tout simplement pas rentable. Par conséquent, les images de direct étaient retransmises au meilleur taux de « résolution analogique » tandis que les images d’enregistrement étaient stockées à un taux de résolution inférieur. De plus, les images d’enregistrement étaient mises en sécurité dans des bibliothèques externes, ce qui augmentait les temps d’accès. Les caméras mégapixel aggravent encore plus ce problème car leurs coûts de stockage annulent complètement l’avantage de la qualité d’image. La solution a donc consisté à supprimer l’archivage sur un double niveau et à acheter des caméras mégapixel. De plus, la nouvelle solution Geutebruck permet d’accéder directement, et avec la souris, à l’ensemble de la base de données d’images d’enregistrement sur un disque dur de stockage de plus de 300 To.

Virtualiser pour économiser la mémoire

Le secret réside dans le procédé MPEG4CCTV optimisé pour la vidéo. En effet, les outils de compression standard laissent également une certaine marge de liberté, aussi bien au niveau de leur interprétation que de leur utilisation. Rares sont ceux à y voir une grande opportunité. En revanche, Geutebruck se sert de cette possibilité et l’adapte de façon optimale aux critères de la vidéosurveillance tout en respectant les normes et licences. Nous utilisons la compression vidéo pour obtenir les meilleurs outils et paramètres. Cela permet d’obtenir une excellente qualité d’image tout en augmentant la vitesse de transmission et en réduisant la charge de réseau et les besoins de stockage. A cela s’ajoutent les avantages décisifs de la virtualisation. Cette technique permet de réaliser des économies de mémoire, d’énergie et de coûts considérables : la réduction du nombre d’appareils entraîne la réduction de la consommation d’électricité et des installations électriques. De plus, la réduction des appareils signifie également la réduction de la puissance dissipée, effet indésirable de toute consommation électrique. Par conséquent, la climatisation du local du serveur peut fonctionner à un régime moins important, ce qui réduit encore plus les dépenses d’électricité, une économie non négligeable au niveau du coût total de possession. En définitive, cette contribution pour l’environnement justifie la mention « Green IT » et « Green CCTV ».
Près de 100 VipCams, des caméras réseau jour/nuit à haute résolution et équipée d’un filtre IR-Cut automatique, ont été installées dans la salle des machines à sous, aux caisses et dans d’autres zones de surveillance. Elles fournissent des images d’une grande clarté même avec de fortes variations de lumière. Nous avons installé 35 caméras mégapixel pour les tables de jeu Roulette, Poker et Black Jack. Ces caméras et une douzaine de caméras dôme « Speed Dome », ainsi que plus de 100 caméras IP à résolution analogique envoient des données d’image à deux serveurs modulaires Intel, chacun étant équipé de 5 ordinateurs ultra-puissants. La virtualisation concerne ici une grappe de près de 24 plateformes vidéo GeViScope, chacune disposant d’une base de données image de 13 TB. En revanche, les bases de données fonctionnent sur un total de 21 systèmes de stockage SAS de Promise, chacun étant équipé de 16 disques durs de serveur d’une capacité de 1 TB au niveau RAID 6. Cela représente une forte redondance. Si un sabotage devait avoir lieu malgré les nombreuses précautions et la technique de pointe, le système pourrait, à nouveau, être fonctionnel en un rien de temps.

Une meilleure qualité d’images avec moins d’appareils

Pourquoi le Grand Casino de Baden est-il le premier exemple en Suisse, et très probablement en Europe, d’utilisation des caméras IP mégapixel ? La réponse est simple : la qualité d’image est excellente et la sécurité bien meilleure. Le décret de la commission suisse responsable de la sécurité dans les casinos impose un taux d’image, mais n’apporte aucune précision sur la qualité d’image. La nouvelle solution offre une excellente reconnaissance des cartes et des jetons. Alors qu’il était auparavant nécessaire d’installer plusieurs caméras par table, il est désormais possible d’obtenir des images de bien meilleure qualité avec seulement quelques appareils. Même le zoom offre une excellente résolution, ce qui était impossible avec les anciennes caméras analogiques. Huit écrans de 30 pouces permettent de surveiller l’ensemble du casino.
Chacune des quelque 250 caméras peut être affichée sur n’importe quel poste de commande, avec la possibilité de commuter entre les images de direct et les images d’enregistrement à un même niveau de qualité et en une fraction de seconde. L’affichage et la commande se gèrent sur le GSCView, un logiciel de commande Geutebruck convivial, qui peut être configuré de façon très flexible, en fonction des besoins du client, et qui permet ainsi d’augmenter non seulement le confort d’utilisation, mais aussi la sécurité. Avec ce logiciel, il est possible de lire simultanément jusqu’à 100 caméras. Ces caméras peuvent être sélectionnées de façon groupée, affichées en permanence dans des scènes préprogrammées ou activées par simple pression de bouton. En cas d’alarme, l’utilisateur peut s’aider de séquences d’images prédéfinies de zones sélectionnées sur des écrans spécifiques. De plus, toutes les caméras peuvent être commandées par l’intermédiaire de MultiMap, un logiciel de plans. Finalement, les statuts de la caméra et des systèmes, des informations importantes dans la technologie de vidéosurveillance, sont signalisés.

Commentez

Participez à la discussion