Gérer les risques
Aujourd'hui et demain

Santé et qualité de vie au travail

Une chaussure de sécurité pour protéger les métatarses

En cas de chute d’objet très lourd sur le chantier, les coques de protection des orteils ne suffisent pas. C’est pourquoi Heckel a mis au point une chaussure dotée d’un embout pour protéger la zone métatarsienne.

Si la plupart des chaussures de sécurité bénéficient d’une coque avant pour protéger les orteils du porteur, elles ne couvrent pas la zone des métatarses. Pour y remédier, le spécialiste des chaussures de sécurité alsacien Heckel dévoile un nouveau modèle outdoor, le Maccrossroad 3.0 High Meta. Issue de la gamme Macsole Adenture 3.0, la chaussure embarque un embout de protection métatarsienne inspiré des équipements de protection des motards et des militaires. Il permet d’absorber les chocs d’objets lourds sans alourdir la chaussure. 

cette-chaussure-protege-les-metatarses

Cette chaussure protège l’ensemble du dessus du pied couvrant notamment la zone métatarsienne.
© Heckel

Une protection métatarsienne

Il faut dire que dans certains secteurs comme le BTP, l’industrie lourde ou la logistique, les employés sont exposés au risque de chute d’objets particulièrement lourds. Les seules protections des orteils ne suffisent donc pas. D’où l’intérêt d’un modèle recouvrant également les métatarses, ces petits os situés au-dessus du pied. 

son-embout-epouse-la-forme-du-pied

Son embout de protection a été conçu pour épouser la forme du pied.
© Heckel

Absorption des chocs

Pour cela, le fabricant a inséré dans la languette une pièce de protection D30 en mousse capable de dissiper l’énergie des impacts, et donc d’absorber les chocs. Certifié selon la norme EN ISO 20345 M, cet embout garantit une protection métatarsienne capable de résister à un impact de 100 joules, soit un poids de 20kg tombant d’une hauteur de 50 cm.

Une forme ergonomique

Côté confort, la protection fine et légère n’ajoute que très peu de poids à la chaussure qui pèse en tout 740g. Elle présente une forme ergonomique pour épouser la forme du pied et donc accorder une plus grande liberté de mouvement au porteur. 

Une semelle antidérapante

Par ailleurs, le modèle dispose d’une semelle en caoutchouc antidérapante (SRC), ainsi que des inserts en mousse situés au talon et à l’avant du pied, pour absorber les chocs. Enfin, ils sont dotés d’un système Agile Ankle Guard pour maintenir le pied et la cheville et éviter ainsi un risque d’entorse.

Ségolène Kahn

Commentez

Participez à la discussion